Réac­tions : l’homme de la ré­vo­lu­tion avec ses es­poirs et ses dés­illu­sions

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

Cer­tains rendent hom­mage à une grande fi­gure du XXE siècle, d’autres n’ou­blient pas les « dés­illu­sions » qu’il a en­traî­nées.

Mi­khaïl Gor­bat­chev. « Fi­del a ré­sis­té et a for­ti­fié son pays au cours du blo­cus amé­ri­cain le plus dur, quand il y avait une pres­sion mo­nu­men­tale sur lui, et il a pu […] me­ner son pays sur la voie du dé­ve­lop­pe­ment in­dé­pen­dant », a af­fir­mé le der­nier di­ri­geant de L’URSS.

Ba­rack Oba­ma. « L’histoire ju­ge­ra l’im­pact énorme » qu’a re­pré­sen­té le père de la Ré­vo­lu­tion cu­baine Fi­del Cas­tro, a ré­agi le pré­sident des ÉtatsU­nis. Co­ar­chi­tecte avec le pré­ sident et frère de Fi­del, Raul Cas­tro, du rap­pro­che­ment his­to­rique et du ré­ta­blis­se­ment des re­la­tions di­plo­ma­tiques entre les deux an­ciens en­ne­mis, il a sou­li­gné que son ad­mi­nis­tra­tion avait « tra­vaillé dur » pour tour­ner la page de plus d’un de­mi­siècle de « dis­corde et de pro­fonds désac­cords po­li­tiques ».

Do­nald Trump. Le pré­sident élu des États­unis s’est d’abord bor­né à écrire sur Twit­ter : « Fi­del Cas­tro est mort ! », avant d’ajou­ter, hier, qu’il s’agis­sait « d’un dic­ta­teur bru­tal qui a op­pri­mé son propre peuple ». Mais il avait dé­jà af­fi­ché des ré­serves sur le rap­pro­che­ment, af­ fir­mant qu’il fe­rait « tout pour ob­te­nir un ac­cord so­lide » avec La Ha­vane. Op­po­sé à la sup­pres­sion de l’em­bar­go fi­nan­cier et com­mer­cial im­po­sé à l’île de­puis 1962, il n’ex­clut pas de re­ve­nir sur l’ac­cord pas­sé en 2014 entre Ba­rack Oba­ma et Raul Cas­tro, avec la contri­bu­tion du pape Fran­çois.

Fran­çois Hol­lande. Fi­del Cas­tro, a sou­li­gné le pré­sident de la Ré­pu­blique fran­çaise, « avait in­car­né la ré­vo­lu­tion cu­baine, dans les es­poirs qu’elle avait sus­ci­tés puis dans les dés­illu­sions qu’elle avait pro­vo­quées ». « Ac­teur de la Guerre froide […], il avait su re­pré­sen­ter pour les Cu­bains la fier­té du re­jet de la do­mi­na­tion ex­té­rieure ».

Vla­di­mir Pou­tine. « Cet homme d’état émé­rite est à juste titre consi­dé­ré comme le sym­bole d’une époque de l’histoire mo­derne du monde », a dit le pré­sident russe.

Xi Jin­ping. « Le ca­ma­rade Cas­tro vi­vra éter­nel­le­ment », a as­su­ré le pré­sident chi­nois.

Pierre Laurent. Se­lon le se­cré­taire na­tio­nal du Par­ti com­mu­niste fran­çais (PCF), Cas­tro fut « l’un des di­ri­geants du mou­ve­ment d’éman­ci­pa­tion hu­maine » qui a no­tam­ment « te­nu tête à l’im­pé­ria­lisme amé­ri­cain ».

GOR­BAT­CHEV. Hôte de Cas­tro à La Ha­vane en avril 1989. PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.