Les mi­li­tants com­mu­nistes choi­sissent Mé­len­chon

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

Les mi­li­tants com­mu­nistes se sont pro­non­cés à 53,6 % en fa­veur d’un sou­tien à Jean-luc Mé­len­chon à l’élec­tion pré­si­den­tielle de 2017, contre 46,4 % qui lui pré­fé­raient une can­di­da­ture in­dé­pen­dante, a an­non­cé, hier, la di­rec­tion du PCF.

« Les votes et les dé­bats sur ces deux op­tions ont été par­ta­gés », mais se­lon le PCF, le sou­tien au lea­der de la France in­sou­mise de­vient « la dé­ci­sion du Par­ti com­mu­niste ».

Le ré­sul­tat est as­sez ser­ré avec 53,6 % pour « l’op­tion 1 » (sou­tien à Jean­luc Mé­len­chon tout en lais­sant au PCF son « au­to­no­mie, cri­tique et construc­tive ») contre 46,4 % en fa­veur de « l’op­tion 2 » (can­di­da­ture com­mu­niste in­dé­pen­dante avec re­trait pos­sible « au pro­fit d’une can­di­da­ture com­mune d’al­ter­na­tive à l’aus­té­ri­té »).

Ce vote va à re­bours de la dé­ci­sion de la Confé­rence na­tio­nale du Par­ti. Le 5 no­vembre, celle­ci s’était pro­non­cée à 55 % pour une can­di­da­ture com­mu­niste in­dé­pen­dante et avait désa­voué le se­cré­taire na­tio­nal, Pierre Laurent, fa­vo­rable à l’op­tion 1.

Par­ti­san, lui, de l’op­tion 2, le chef de file du groupe Front de gauche à l’as­sem­blée, An­dré Chassaigne, avait mis en garde contre un ral­lie­ment à Jean­luc Mé­len­chon, qui consti­tue­rait « un coup fa­tal por­té au PCF ».

« Alors que les pré­ten­dants à droite font de la sur­en­chère pour sa­voir qui pren­dra le plus de me­sures contre les in­té­rêts po­pu­laires et que les can­di­dats so­cia­listes cherchent à faire ou­blier le bi­lan du pré­sident is­su de leur par­ti, le choix de Jean­luc Mé­len­chon à l’élec­tion pré­si­den­tielle peut dé­jouer tous les scé­na­rios pré­éta­blis », s’est fé­li­ci­tée, hier, l’an­cienne pa­tronne du par­ti, Ma­rie­george Buf­fet, ral­liée de longue date au co­fon­da­teur du Par­ti de Gauche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.