Rou­ge­rie : « Un cou­rage ad­mi­rable »

Le « dé­fi joe­lette » s’est élan­cé pour la pre­mière fois, hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports cross de volvic - Na­than Spor­tiel­lo Twit­ter : @Spor­tiel­lon

Quelques heures avant que les cross Elite ne s’élancent, les sa­la­riés des Eaux de Vol­vic ont per­mis à quatre jeunes en si­tua­tion de han­di­cap de par­ti­ci­per à un trail de 24 ki­lo­mètres, sous les yeux du par­rain de l’édi­tion, Au­ré­lien Rou­ge­rie.

Ceux­là ne fi­gurent pas par­mi les classements, mais qu’im­porte. Ils ont, comme leurs com­pères com­pé­ti­teurs des courses la­bé­li­sées FFA (Fé­dé­ra­tion Fran­çaise d’ath­lé­tisme), mis toutes leurs tripes dans cette 59e édi­tion du cross de Vol­vic. Et tous ont re­çu un ac­cueil par­ti­cu­lier, avant le grand spec­tacle, or­ches­tré par les ath­lètes qui ont pris part aux dix courses de la jour­née.

À cin­quante, ils ont dé­bou­lé sur la ligne d’ar­ri­vée, por­tant quatre « joe­lettes », ap­pa­reils mo­no­place per­met­tant à des per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite de par­ti­ci­per à la fête.

Un trail de 24 km

De­puis le haut du puy de Dôme, cin­quante sa­la­riés de Vol­vic, des membres de l’as­so­cia­tion Eve­rest en Sable* et du club Vol­vic Na­tu­ra Trail, ont per­mis à Bryan, Mat­thew, Éri­ka et « Jo­jo », tous les quatre en si­tua­tion de han­di­cap, de prendre part à un trail de 24 ki­lo­mètres, en pas­sant par Vul­ca­nia, le col de la Nu­gère et les puys de Ju­ mes et de la Co­quille.

Sous les yeux d’un par­rain d’ex­cep­tion, Au­ré­lien Rou­ge­rie, les quatre jeunes du Centre Mé­di­cal In­fan­tile de Ro­ma­gnat ont eu le droit, pour la pre­mière fois sur le cross de Vol­vic, à un mo­ment d’éva­sion et de sport : « Le cou­rage de ces jeunes et de leur en­tou­rage est ad­mi­rable. Le cross de Vol­vic per­met de mettre en avant ce genre d’ini­tia­tives et c’est re­mar­quable », a confié le joueur de L’ASM.

« On a ache­té une pre­mière “joe­lette” lors des 50 ans des Eaux Vol­vic, puis ra­pi­de­ment, on en a ac­quis quatre, ex­plique Jean­mi­chel Chop­pin, pré­sident des Eaux de Vol­vic à l’ini­tia­tive du pro­jet “dé­fi joe­lette”. Au­jourd’hui, on a pu faire vivre quelque chose d’in­tense à ces quatre jeunes. C’était notre ma­nière à nous de leur faire pro­fi­ter du cross de Vol­vic. »

« On leur a fait vivre quelque chose d’in­tense »

En se re­layant tout au long du par­cours, les cin­quante hommes et femmes par­ti­ci­pant à ce chal­lenge ont por­té Mat­thew, Bryan, Éri­ka et « Jo­jo ».

Sans au­cune contrainte chro­no­mé­trique, le « dé­fi joe­lette » est par­ti à 10 heures, hier, du som­met du puy de Dome pour ar­ri­ver à 13 heures en­vi­ron à Vol­vic. La perf n’est pas l’es­sen­tiel, mais le geste, lui, vaut tous les chro­nos du monde.

(*) Le but de l’as­so­cia­tion Eve­rest en Sable est d’ai­der les en­fants at­teints de can­cer ou de leu­cé­mie à gué­rir « mieux » en par­ti­ci­pant, entre autre, à des évé­ne­ments spor­tifs.

DÉ­FI. Au dé­part du Puy-de-dôme, en pas­sant par Vul­ca­nia, le col de la Nu­gères et les puys de Jumes et de la Co­quille, le « dé­fi joe­lette » a par­cou­ru 24 ki­lo­mètres. PHO­TOS FRANCIS CAMPAGNONI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.