La Fi­celle passe ai­sé­ment la tren­tième

La cé­ré­mo­nie consa­crée à ce vin rouge lan­cé en 1987 s’est te­nue, hier, à Saint­pour­çain­sur­sioule

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Anniversaire - Di­mi­tri Cro­zet mou­lins@cen­tre­france.com

La Fi­celle a fê­té son tren­tième an­ni­ver­saire, hier, à Saint-pour­çain-sur-sioule. Pour la pre­mière fois, c’est une des­si­na­trice, Ca­mille Besse, qui a illus­tré cette bou­teille de vin rouge com­mer­cia­li­sée à 200.000 exem­plaires, fai­sant la pro­mo­tion du Bour­bon­nais bien au­de­là de ses fron­tières.

Le doyen des Com­pa­gnons de la Fi­celle, Ber­nard Billaud, n’a pas man­qué de le si­gna­ler : « En trente ans, c’est une pre­mière ! » Pour cet an­ni­ver­saire, la fête de la Fi­celle a com­men­cé pile à l’heure pré­vue, hier, à Saint­pour­çain­sur­sioule.

Dix heures son­naient à peine à la cloche de l’église quand les Com­pa­gnons ont en­ton­né leur tra­di­tion­nel chant en l’hon­neur de Gaul­tier, ce ta­ver­nier qui, à la fin du XVE siècle, eut l’idée lu­mi­neuse d’uti­li­ser une fi­celle par­cou­rue de noeuds pour jau­ger la consom­ma­tion de ses clients (et ain­si leur faire payer le juste prix).

Des cen­taines d’ama­teurs au ren­dez­vous

Mal­gré le temps gri­sâtre et la tem­pé­ra­ture qua­si nulle, un dé­fi­lé a par­cou­ru les rues en mu­sique après ce pre­mier hom­mage, en di­rec­tion de la salle Mi­ren­dense, dans un cé­ré­mo­nial joyeu­se­ment ré­glé.

Place Georges­clé­men­ceau, de nom­breux cu­rieux ont goû­té le blanc pre­mier AOC 2016. Ils se sont en­suite di­ri­gés vers la salle Mi­ren­dense pour pas­ser au rouge. Là, entre des­sins en­ivrants et vin co­lo­ré, le froid s’est dé­fi­ni­ti­ve­ment in­cli­né.

Avant la dé­gus­ta­tion, la place a été lais­sée aux crayons. Car la Fi­celle n’est pas qu’un vin, ce sont aus­si des des­sins, de­puis qu’en 1987, date à la­quelle fut lan­cé ce rouge, l’idée fut re­te­nue d’or­ner la bou­teille avec le tra­vail d’un des­si­na­teur, de presse ou de bande des­si­née. L’illus­tra­tion de la 30e Fi­celle, elle aus­si très at­ten­due, a été dé­voi­lée en même temps que le nom de son au­teure.

Oui, au­teure, au fé­mi­nin. Car si les plus cé­lèbres des illus­tra­teurs de France sont pas­sés par SaintPour­çain­sur­sioule, de Piem à Willem en pas­sant par les re­gret­tés Ti­gnous et Ho­no­ré, il man­quait quelque chose dans cette pres­ti­gieuse liste d’ar­tistes : une femme.

Ca­mille Besse a eu le pri­vi­lège d’être la pre­mière des­si­na­trice à plan­cher sur ce dif­fi­cile dé­fi de re­pré­sen­ter en une image l’es­prit de la Fi­celle. Le des­sin re­te­nu est fes­tif, joyeux, co­lo­ré. L’ar­tiste a fait part de « (sa) grande fier­té de suc­cé­der à tant de grands noms ».

Quelques­uns des pré­dé­ces­seurs de Ca­mille Besse étaient au ren­dez­vous de cet an­ni­ver­saire : Sa­ba­tier, Du­bouillon, Le­rouge, Fau­jour. Ils se sont prê­tés au jeu d’im­pro­vi­sa­tions des­si­nées, cé­lé­brant avec hu­ mour et dans les rires du pu­blic l’es­prit de la Fi­celle.

Tous ces ac­teurs – vi­gne­rons, des­si­na­teurs, ama­teurs de vin, d’es­prit libre et de bons mots (et de moins bons par­fois) – ont don­né une belle image de la tra­di­tion dé­sor­mais tren­te­naire, qui file avec une éner­gie tou­jours plus ado­les­cente vers une qua­ran­taine que cha­cun es­père triom­phante.

SAINT-POUR­ÇAIN. La Fi­celle (à gauche) et le vin blanc pre­mier AOC (en haut à droite) ont été dé­gus­tés, hier. Plu­sieurs des­si­na­teurs qui ont illus­tré des édi­tions pré­cé­dentes de la fa­meuse bou­teille (en bas à droite) ont as­su­ré le spec­tacle à la simple force du crayon, pour ac­cueillir Ca­mille Besse, pre­mière des­si­na­trice de la Fi­celle. PHOTOS PHILIPPE BIGARD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.