La mu­sique et l’image au dia­pa­son

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Na­tha­lie Van Praagh na­tha­lie.van­praagh@cen­tre­france.com

La mu­sique et l’image en Au­vergne ne jouent plus en so­lo de­puis que le clus­ter Le Da­mier est en­tré en scène. Cinq ans après, pas­ser outre la concur­rence pour tra­vailler en­semble est presque de­ve­nu un ré­flexe.

Le Da­mier est le seul clus­ter (grappe d’en­tre­prises) en France dé­dié à la mu­sique et à l’image. Pour­tant, l’as­so­cia­tion coule de source, dixit sa di­rec­trice Na­tha­lie Miel : « Com­ment ima­gi­ner un film ou une vi­déo sans mu­sique ? Et des mu­si­ciens sans l’image ? » En Au­vergne d’au­tant plus où le Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du court mé­trage et La Coo­pé­ra­tive de Mai, poids lourd de la scène rock, forment deux puis­santes lo­co­mo­tives pour les cen­taines d’in­dus­tries cultu­relles qui vivent de leur art. L’échelle du ter­ri­toire

De­puis cinq ans, sous l’aile du clus­ter, 48 de ces en­tre­prises, qui jusque­là s’igno­raient roya­le­ment, ont ap­pris à tra­vailler en­semble, à ou­blier la concur­rence pour mu­tua­li­ser les moyens, ga­gner en no­to­rié­té et réa­li­ser des éco­no­mies d’échelle.

Le Da­mier est né sous de bons aus­pices. En 2011, il avait dé­cro­ché le la­bel « grappe d’en­tre­prises » de la Da­tar au même titre que Nu­tra­vi­ta, pour la nu­tri­tion santé, et Avia, pour l’in­dus­trie aé­ro­nau­tique, deux ré­fé­rences. En 2014, l’état, tou­jours, l’a re­te­nu pour trois ans comme « Pôle ter­ri­to­rial de co­opé­ra­tion éco­no­mique », le seul en Au­vergne, as­so­ciant, au­tour de l’in­no­va­tion, les en­tre­prises so­cia­le­ment res­pon­sables, la re­cherche uni­ver­si­taire, les col­lec­ti­vi­tés lo­cales et les ac­teurs de la for­ma­tion. L’aide de 25.000 € an­nuels, sur un bud­get de 150.000 €, pren­dra fin avec 2016 : elle s’ajou­tait à 30.000 € de Cler­montCom­mu­nau­té et 40.000 € de l’an­cienne Ré­gion Au­vergne.

« Il ne s’agit pas de fi­nan­ce­ments à la culture mais de sou­tiens au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique sur notre ter­ri­toire », in­siste Na­tha­lie Miel. La di­rec­trice illustre son propos par cinq exemples.

Cler­mont/saint-éloy-les-mines. Des re­trans­mis­sions vi­déo, en temps réel, de spec­tacles, de confé­rences, d’évé­ne­ments spor­tifs dans le bar, la mé­dia­thèques, la salle po­ly­va­lente de n’im­porte quel vil­lage. Avec « Ici Aus­si », por­té par trois adhé­rents du Da­mier – Films IN, Anaïs Pro­duc­tions et Pres­sop – on pour­ra de­puis la salle des fêtes de Saint­éloy­lesMines, par exemple, po­ser une ques­tion à un uni­ver­si­taire comme si on as­sis­tait à son in­ter­ven­tion dans l’am­phi­théâtre de la fa­cul­té à Cler­montFer­rand. Ou bien in­ter­ro­ger à dis­tance un ar­tiste à l’is­sue d’une re­pré­sen­ta­tion. Le Da­mier a mis son ré­seau à dis­po­si­tion de « Ici Aus­si » et a ou­vert des portes aux par­te­na­riats fi­nan­ciers et opé­ra­tion­nels (avec les lieux cultu­rels). Ima­go, le nou­veau pôle de créa­tion mu­sique/image, à Cé­ba­zat, via ses groupes en ré­si­dence, ser­vi­ra de trem­plin à la phase d’ex­pé­ri­men­ta­tion.

Des drones à la foire d’au­bière. Fin août, le pi­lo­tage de drones, des ate­liers de vé­los ri­go­los et de la mu­sique avec la So­no Hexa­go­nale et le groupe Faut qu’çà Guinche ont rem­pla­cé le ma­quillage « tigre » à la foire de la Saint­loup, à Au­bière. Neuf en­tre­prises du Da­mier – du mon­tage technique à la pro­gram­ma­tion ar­tis­tique – ont as­so­cié leurs com­pé­tences pour ré­pondre à la mu­ni­ci­pa­li­té, dé­si­reuse de re­nou­ve­ler l’image de cet évé­ne­ment bien­tôt tren­te­naire. Avec l’avan­tage pour la col­lec­ti­vi­té d’avoir af­faire à un seul in­ter­lo­cu­teur, de pro­duire une seule fac­ture, et de don­ner en même temps du tra­vail et plus de vi­si­bi­li­té à des en­tre­prises lo­cales (20.000 € de pres­ta­tions dont 10 % re­ver­sés au Da­mier).

Un quar­tier créa­tif à Cler­mont. Le Da­mier est lo­ca­taire d’épi­centre, es­pace de co­wor­king qui a élu do­mi­cile rue Saint­dominique, à Cler­montFer­rand. Dans ce quar­tier pour­tant voi­sin de la place de Jaude, les lo­caux va­cants sont lé­gion. D’où le rêve pour Épi­centre d’un pos­sible es­sai­mage de son tiers­lieu à la rue, au quar­tier, of­frant des vi­trines et des es­paces de tra­vail nou­veaux aux mé­tiers créa­tifs, dont la mu­sique et l’image, et un maillage d’ani­ma­tions cultu­relles. Le Da­mier a pi­lo­té la vi­site des élus de Cler­mont et de l’ag­glo­mé­ra­tion à « La Ma­nu­fac­ture », le quar­tier créa­tif de Saint­étienne.

Une vi­trine ré­gio­nale. Comme on n’est ja­mais pro­phète en son pays, le Da­mier a ini­tié le Mi­ma (Mar­ché image et mu­sique en Au­vergne) pour mettre en re­la­tion les pro­duc­tions de ses adhé­rents et les pro­gram­ma­teurs ré­gio­naux – Au­vergne, Rhô­neAlpes et Li­mou­sin. Le sa­lon a lieu de­puis quatre ans en no­vembre, au même mo­ment que le fes­ti­val in­ter­na­tio­nal « Sé­ma­phore en chan­son », à Cé­ba­zat.

Des em­plois. La di­rec­trice du Da­mier, qui em­ploie deux sa­la­riés, pré­side Mu­tic, le pre­mier grou­pe­ment d’em­ployeurs des in­dus­tries cultu­relles en Au­vergne, mon­té avec La Coo­pé­ra­tive de Mai et l’agence cultu­relle Le Trans­fo. De quoi al­lé­ger les en­tre­prises (elles sont huit) d’une par­tie de la charge ad­mi­nis­tra­tive (comp­ta­bi­li­té, fac­tu­ra­tion, re­lance de la clien­tèle) en la confiant à une sa­la­riée re­cru­tée de­puis mars – une deuxième em­bauche étant pré­vue pour as­su­rer la com­mu­ni­ca­tion. « On gagne une de­mi­jour­née par se­maine, un temps pré­cieux », té­moigne Na­tha­lie Miel. Le grou­pe­ment fonc­tionne sans fonds pu­blics.

Identité. La pra­tique col­la­bo­ra­tive du Da­mier « im­plique que les adhé­rents se connaissent très bien pour être ré­ac­tifs », in­dique Na­tha­lie Miel. 85 % d’entre eux ré­sident sur l’ag­glo­mé­ra­tion cler­mon­toise. D’où la per­ti­nence du pé­ri­mètre de la fu­ture mé­tro­pole Cler­mont-vi­chy-au­vergne.

AN­NI­VER­SAIRE. Cinq ans pour Le Da­mier, le 24 no­vembre, l’âge de la ma­tu­ri­té pour le seul clus­ter image et mu­sique en France. PHOTO THIERRY LINDAUER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.