La ma­rotte des « im­mor­tels »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Ga­vin’s Cle­mente Ruiz Ga­vin, s Cle­mente Ruiz. Au­teur de J’y suis, j’y reste, une pe­tite an­tho­lo­gie des ex­pres­sions de notre histoire (Al­bin Mi­chel), Les coups de foudre qui ont fait l’histoire (La li­brai­rie Vui­bert) et Le Fin Mot des ex­pres­sions po­pu­lair

Être im­mor­tel, un rêve pour cer­tains et tou­jours une vieille ma­rotte pour d’autres. Reste qu’il s’agit du nom don­né aux qua­rante aca­dé­mi­ciens de l’aca­dé­mie Fran­çaise. À chaque en­trée ou dé­cès d’aca­dé­mi­cien, on parle d’eux comme « d’im­mor­tels ». Mais alors pour­quoi donc ce sur­nom ?

Cette aca­dé­mie a été fon­dée en 1635 par le car­di­nal de Ri­che­lieu. C’était une fa­çon d’en­té­ri­ner une as­sem­blée de let­trés qui se re­trou­vaient de leur plein gré pour évo­quer la langue fran­çaise, son évo­lu­tion, ses chan­ge­ments et quelles for­mu­la­tions ac­cep­ter afin que notre langue soit « la plus com­pré­hen­sible par tous ». Louis XIII lui­même va­li­da le prin­cipe. ment à la neu­vième édi­tion de ce fa­meux dic­tion­naire. Ima­gi­nez qu’il fal­lut 57 ans pour éta­blir la 8e édi­tion pour comp­ter en­vi­ron 35.000 en­trées ! L’aca­dé­mie ne cède pas à la fa­ci­li­té, aux mots « ten­dance », et es­time la « du­rée de vie » de ces nou­veaux mots. Mau­rice Druon di­sait d’ailleurs « des ex­pres­sions nées de la der­nière pluie s’en iront avec la sè­che­resse sui­vante ».

Les im­mor­tels cherchent aus­si d’autres si­gni­fi­ca­tions aux an­gli­cismes et sta­tuent aus­si bien sur des mots ve­nus des sciences, de la mé­ca­nique, de la phi­lo­so­phie, du jar­di­nage, etc. Non, l’im­mor­ta­li­té ne vient tou­te­fois pas de ce temps pas­sé à écrire ces dé­fi­ni­tions (quoique !), mais de la de­vise au fron­ton des lieux qui in­dique « À l’im­mor­ta­li­té », et vi­sait d’abord la langue fran­çaise, et qui, par ex­ten­sion, dé­signe au­jourd’hui les membres qui la servent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.