DEUX SCRUTINS À HAUTS RISQUES (AUTRICHE ET ITALIE) ET UNE DÉ­CI­SION CAPITALE POUR LE BREXIT À LONDRES

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités - Jean-charles Sain­tonge

EU­ROPE. Sueurs froides. L’eu­rope re­tien­dra son souffle à l’an­nonce, tard ce soir, des ré­sul­tats de deux scrutins, l’un en Autriche, l’autre en Italie. L’is­sue du pre­mier est sym­bo­lique (l’élec­tion d’un pré­sident aux pou­voirs, somme toute, li­mi­tés) mais avec des consé­quences re­dou­tables pour l’en­semble de l’eu­rope. Dans le sillage du Brexit et de la vic­toire de Trump, l’élec­tion du can­di­dat d’ex­trême droite Nor­bert Ho­fer (à droite) don­ne­rait un coup de fouet aux as­pi­ra­tions d’une Ma­rine Le Pen en France et d’un Geert Wil­ders aux Pays­bas en 2017. Le se­cond au­ra des im­pli­ca­tions im­mé­diates. Mat­teo Ren­zi (à gauche), a mis dans la ba­lance son main­tien à la pré­si­dence du Con­seil ita­lien si le « non » l’em­porte au ré­fé­ren­dum qu’il pro­pose sur des mo­di­fi­ca­tions consti­tu­tion­nelles. L’eu­rope re­doute les se­cousses fi­nan­cières et éco­no­miques qu’une telle dé­mis­sion pro­vo­que­rait dans un pays à peine conva­les­cent après la crise de 2008­2009. Et c’est de­main que la Cour su­prême bri­tan­nique exa­mi­ne­ra la dé­ci­sion de la Haute Cour de Londres – contes­tée par le gou­ver­ne­ment – obli­geant The­re­sa May à consul­ter le Par­le­ment avant d’ap­pli­quer le Brexit, le di­vorce avec L’UE. Sa dé­ci­sion, at­ten­due en jan­vier, pour­rait avoir des im­pli­ca­tions spec­ta­cu­laires (lire Ten­dance, page po­li­tique).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.