EN QUES­TIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - A Pau, Va­lé­ry Le­fort

Sor­ti à la pause et en dif­fi­cul­té contre Tou­louse pour sa pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion dans le sillage de son ar­ri­vée en France, com­ment s’est com­por­té cette fois le jo­ker aus­tra­lien Charles au ta­lon­nage ? Dif­fi­cile de lui tres­ser des lau­riers. Plus en­core quand on est pris dans une mau­vaise mayon­naise col­lec­tive. On l’a tou­te­fois peu vu à son avan­tage. Il a sur­tout cre­vé l’écran sur une faute de ca­det quand il vient ré­cu­pé­rer un bal­lon par le cô­té de­vant les po­teaux cler­mon­tois. Tay­lor ne s’est pas fait prier pour en­quiller une pé­na­li­té pour Pau.

Autre joueur de pre­mière ligne, le pi­lier Ra­phaël Chaume était ab­sent de­puis de longues se­maines. Quid de ce re­tour ? Il est à cré­di­ter d’un match plu­tôt sé­rieux en mê­lées or­don­nées. Pour le reste, il a sem­blé man­quer de rythme. Mais après sa longue cou­pure, c’est as­sez lo­gique.

Pe­naud et Rou­ge­rie avaient dé­jà été as­so­ciés à l’autre bout du dé­par­te­ment il y a quinze jours à Bayonne. Ont-ils eu plus de la­ti­tude avec de bien meilleures condi­tions de jeu ? Pas vrai­ment car si L’ASM avait aus­si lou­pé le coche à Jean­dau­ger, elle avait au moins don­né le change dans le com­bat. Hier, le duo a « bug­gé » d’en­trée sur une charge de Cough­lan. Après, ce fut mieux. Plus en­core pour Pe­naud qui prend peu à peu de l’as­su­rance alors que « Ro­ro » s’est dé­me­né avec l’éner­gie qu’on lui connaît.

Toea­va peut-il ve­nir per­tur­ber le duo Sped­ding-aben­da­non pour le poste d’ar­rière ? Sur le match d’hier, on se­rait ten­té de dire que non alors que son pro­fil ­ qui couvre les postes d’ar­rière, de centre voire d’ou­vreur ­ a car­ré­ment tout pour plaire. Mais il est en­core un peu court. Ce qu’il ne fut pas, en re­vanche, sur l’ac­tion qui amène le pre­mier es­sai de Stret­tle sur le pe­tit cô­té après une longue passe de Lo­pez qui rap­pe­la celle de James. Son « cad­déb » pour ser­vir au mieux l’an­glais a mys­ti­fié l’ar­rière­garde pa­loise. Il a en plus peut­être été vic­time d’une com­mo­tion. Aben­da­non a fait plu­tôt une bonne ren­trée. Le Ba­tave re­trouve peu à peu ses cannes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.