Le CB a cra­qué après la pause

Be­san­çon in­flige une 9e dé­faite aux Cler­mon­tois (81­66)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports auvergne - Ra­phaël Ro­chette ra­phael.ro­chette@cen­tre­france.com

Be­san­çon était trop fort pour le Cler­mont Bas­ket, hier, à Gra­nouillet. Les Cler­mon­tois ont fait jeu égal une mi-temps, avant de s’in­cli­ner lo­gi­que­ment pour la 9e fois d’une sai­son qui s’an­nonce dé­ci­dé­ment longue...

Le re­frain com­mence à être connu : le Cler­mont Bas­ket perd tou­jours à la fin. Hier soir, il n’a pu hé­las in­ver­ser ce triste des­tin. À do­mi­cile, le der­nier es­pé­rait ac­cro­cher un 2e suc­cès, mais il s’est en­core in­cli­né. Pour la 9 fois en 10 matchs. Be­san­çon s’est mon­tré le plus fort après la pause (66­81).

Comme il en a hé­las pris l’ha­bi­tude cette sai­son, le CB foire com­plè­te­ment son en­tame de match. Échecs au tir, balles per­dues, mar­cher... Cler­mont bal­bu­tie son bas­ket quand en face le Be­sac ré­cite ses gammes. Au score, ça fait des dé­gâts : le CB a dé­jà en­cais­sé sept points en 1’30” de jeu. Et il est me­né 11­2 à la 3e mi­nute.

Après une nou­velle mau­vaise passe, dans les tri­bunes, Franck Bes­to­so rap­pelle son cinq ma­jeur sur le banc pour un né­ces­saire re­ca­drage. Les ef­fets sont po­si­tifs : le CB en­tame une re­mon­tée, sous l’im­pul­sion de Tour­gon. L’équipe cler­mon­toise est aus­si por­tée par l’adresse ex­té­rieure de son ca­pi­tai­ ne Jo­han Ey­raud et de son me­neur Louis Prol­hac.

À la fin du pre­mier quart, les lo­caux sont re­ve­nus à por­tée de fu­sil (15­19). Et ils conti­nuent sur le même rythme. Ey­raud, en­core de loin, ra­mène le CB à hau­teur (21­21, 13e). Avant que les joueurs de Franck Bes­to­so ne prennent ré­so­lu­ment les com­mandes (30­23, 15e). L’ar­ti­san de cette em­bel­lie ? Prol­hac, om­ni­pré­sent sur le ter­rain et ef­fi­cace (10 points dans ce 2e quart). Be­san­çon a beau se res­sai­sir, Cler­mont reste en tête au changement de camp (37­35).

La dynamique est ce­pen­dant clai­re­ment en fa­veur du Be­sac, qui re­prend le jeu pied au plan­cher et as­ phyxie un CB en­core une fois en re­tard à l’al­lu­mage.

Dans ce 3e quart, Be­san­çon fait la dif­fé­rence. Il trouve da­van­tage de so­lu­tions, par l’an­cien Sta­diste Dah­bi et les in­té­rieurs We­ber et Schrei­ber, face à des lo­caux lâ­chant de plus en plus prise en dé­fense.

Cô­té CB, Tour­gon et Ey­raud sont trop seuls à ali­men­ter la marque. Ce­la ne suf­fit plus pour res­ter dans le sillage d’un BE­SAC ayant clai­re­ment pas­sé la vi­tesse su­pé­rieure (47­56, 28e). Un pa­nier pri­mé d’ey­raud rend un peu d’es­poir (50­56), mais le mal est fait. Et le BE­SAC confirme sa su­pé­rio­ri­té dans une ul­time pé­riode maî­tri­sée sans dif­fi­cul­té.

Pour le CB, le che­min de croix se pour­suit. Voi­là deux mois que les joueurs du pré­sident Tho­mas courent en vain après une deuxième vic­toire...

ME­NEUR. Prol­hac a flam­bé dans le 2e quart, avant de su­bir après la mi-temps. PHOTO FRED MARQUET

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.