« Une flic qui a de l’em­pa­thie »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-de-dôme tournage - V.M.

Aurélie Le­faivre est une jeune femme am­bi­tieuse, sans doute brillante. « Une tronche », dit d’elle son par­te­naire Fré­dé­ric Die­fen­thal.

So­fia Es­saï­di forme avec lui le duo d’en­quê­teurs de Meurtres en Au­vergne. Sou­riante et rayon­nante dans la vie, elle prend la tête de la femme flic sé­rieuse, qui veut com­prendre. « J’ai ado­ré tout de suite le rôle d’aurélie », avoue­t­elle. « Elle a beau­coup d’em­pa­thie ; elle est loin du cli­ché de la femme flic qui sait tout. Elle es­saie de com­prendre, de trou­ver de nou­velles pistes ».

Le lieu­te­nant Le­faivre ar­rive de la sec­tion de re­cherche de Lyon. « Elle dé­couvre les moeurs » de ces mon­ta­gnards, au cô­té d’un col­lègue du cru. « Nous ne sommes pas les mêmes, nous avons un autre mode de vie ». La jeune femme s’en amuse : « Je le vis éga­le­ment dans ma vie de tous les jours. Le week­end, je ne rentre pas à Pa­ris. J’ai trou­vé ici un rythme plus lent, plus doux. C’est un émer­veille­ment chaque jour. Tout le monde a le smile, même si le rythme est sou­te­nu ». Après l’au­vergne, l’ar­tiste pas­sée par la Star Aca­de­my, trou­ve­ra un autre tem­po : en stu­dio, pour l’en­re­gis­tre­ment de son pre­mier al­bum et sur les planches dès sep­tembre. « J’ai la chance de pou­voir me ba­la­der », se ré­jouit So­fia, in­ta­ris­sable et in­sa­tiable.

SO­FIA ES­SAÏ­DI. Après le tour­nage, cette ar­tiste po­ly­va­lente de­vrait sor­tir, cou­rant 2017, son pre­mier al­bum.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.