Re­né Sa­huc

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports auvergne -

Il était une fi­gure em­blé­ma­tique du rug­by bri­va­dois, de ces gens qui ne laissent pas in­dif­fé­rents, de ceux qui laissent leur em­preinte dans l’his­toire. Re­né Sa­huc est dé­cé­dé à l’âge de 84 ans, après une vie tour­née vers le rug­by. Il a tou­jours eu foi dans les hommes et dans son sport.

« Le rug­by m’a sor­ti du mal­heur », rap­pe­lait­il, dans un en­tre­tien ac­cor­dé à La Mon­tagne en juillet 2015. En 1944, une par­tie de sa fa­mille est tuée sous des bom­bar­de­ments. La même an­née, il com­mence à jouer au rug­by.

Son par­cours est tra­cé. Avec son com­père, Ro­ger Al­lard, il crée la pre­mière sec­tion spor­tive rug­by dans un ly­cée agri­cole et pré­side le club bri­va­dois (le SCB), le co­mi­té dé­par­te­men­tal et le co­mi­té d’au­vergne. An­cien membre du Co­mi­té ré­gio­nal olym­pique (Cros) Au­vergne, il a éga­le­ment oc­cu­pé plu­sieurs fonc­tions im­por­tantes à la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de rug­by.

Re­né Sa­huc avait une connais­sance par­faite du rug­by lo­cal. Il por­tait un re­gard par­fois cri­tique sur l’évo­lu­tion de son sport, mais, sou­li­gnait­il, « il faut se faire confiance et jouer col­lec­tif pour réus­sir ».

Il sa­vait aus­si avoir pour cha­cun une pen­sée, un mot gen­til et ne man­quait pas de suivre l’évo­lu­tion des jeunes pousses lo­cales. Ce­lui qui avait, en 1972, or­ga­ni­sé un pre­mier match de rug­by féminin à Brioude, avouait ai­mer « re­gar­der jouer les filles » parce que leur jeu était plus fluide et plus tech­nique.

Re­né Sa­huc lais­se­ra un énorme vide au SCB, à Brioude, mais aus­si au­près de tous ceux qui font le rug­by au­ver­gnat. Le club bri­va­dois lui ren­dra hom­mage, au­jourd’hui, avant les deux ren­contres du jour. Ses ob­sèques au­ront lieu mer­cre­di, à mi­di, à Cler­mont­fer­rand.

RE­NÉ SA­HUC. Le rug­by che­villé au corps. PHO­TO D’ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.