Cha­ma­lières sans trem­bler face à Puy­gou­zon (3-0)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports auvergne - Ra­phaël Ro­chette CASTELNAU-DE-LÉ­VIS (Salle Pierre-va­lax).

Avec une tren­taine de pi­lotes étran­gers

On se sou­vient que deux ob­ser­va­teurs avaient été dé­pê­chés par la FIA pour éva­luer la can­di­da­ture san­cy­lienne, l’été der­nier. Suite à leur rap­port fa­vo­rable, la com­mis­sion Mon­tagne de la FIA a donc es­ti­mé que la course puy­dô­moise ré­pon­dait au cahier des charges eu­ro­péen, dont les cri­tères en ma­tière de sé­cu­ri­té se sont pour­tant dur­cis.

Tou­jours au rayon des sa­tis­fac­tions, Le Mont­do­ re de­vrait ac­cueillir le cham­pion­nat d’eu­rope une an­née sur deux, al­ter­na­ti­ve­ment avec le Col Saint­pierre, à Saint­jean­du­gard, où il est hé­ber­gé de­puis 2011.

Le bud­get de la course va connaître une hausse sen­sible (d’en­vi­ron 15.000 €) pour cou­vrir no­tam­ment les droits d’ins­crip­tion et la do­ta­tion en prix à l’échelle eu­ro­péenne. Un ef­fort fi­nan­cier qui ne se­ra pas vain, car les or­ga­ni­sa­teurs peuvent es­pé­rer en contre­par­tie faire ve­nir plus de concur­rents et plus de spec­ta­teurs.

Un peu moins de 200 pi­lotes s’étaient me­su­rés en août der­nier sur les 5 ki­lo­mètres du tra­cé san­cy­lien. L’été pro­chain, une tren­taine de concur­rents étran­gers vont re­ve­nir s’ex­pli­quer sur les flancs du San­cy et leur re­tour pour­rait en­traî­ner une par­ti­ci­pa­tion na­tio­nale plus forte. Le sus­pense y ga­gne­ra aus­si, avec une ba­garre pour la vic­toire s’an­non­çant au­tre­ment plus pal­pi­tante que ce qu’on avait l’ha­bi­tude de voir de­puis trois ans. À sa­voir une do­mi­na­tion to­tale du sep­tuple cham­pion de France, Ni­co­las Schatz, sur Nor­ma BMW 4 litres.

En tête d’af­fiche, on re­ver­ra Si­mone Fag­gio­li, dé­ten­teur de­puis cinq ans du re­cord de la mon­tée, au vo­lant d’une Osel­la. Il re­vien­dra, cette fois avec une voi­ture fran­çaise, la Nor­ma à mo­teur Zy­tek. Son chro­no de 2011 (2’14”610) tom­be­ra­t­il ?

On n’ira pas jus­qu’à par­ler de for­ma­li­té, mais l’en­trée de Cha­ma­lières en Coupe de France, hier soir, sur le ter­rain de l’en­tente Puy­gou­zon - Castelnau-delé­vis n’a pas po­sé de gros sou­cis aux Au­ver­gnates.

Les Pan­thères ont en ef­fet ob­te­nu leur billet pour le pro­chain tour en s’im­po­sant (3­0) sans réel­le­ment trem­bler face à une équipe de Na­tio­nale 2 fé­mi­nine. Un score qui cor­res­pond aux at­tentes d’at­man Tou­ba­ni qui, au­de­là de la qua­li­fi­ca­tion, n’en­vi­sa­geait pas un ins­tant la perte d’un set. Le contrat a été rem­pli.

Mais le tech­ni­cien avait éga­le­ment de­man­dé à son groupe de creu­ser ra­pi­de­ment l’écart et de main­te­nir la pres­sion sur l’ad­ver­saire, afin de pou­voir don­ner du temps de jeu à Mar­gi­rier et à Kin­na, ain­si qu’a Faw­ziya au centre. Et là aus­si, la soi­rée s’est avé­rée po­si­tive.

« On a réus­si à at­teindre tous les ob­jec­tifs, ré­pond l’en­traî­neur. Anne­laure Mar­gi­rier a réus­si à bou­cler le match en en­tier sans pro­blème. Elle a beau­coup va­rié étant don­né que c’était as­sez fa­cile. J’ai pu es­sayer Faw­ziya au centre et Ma­rine Kin­na a joué du­rant un set et de­mi. Elle s’en est bien sor­tie sur tout le jeu ar­rière et la ré­cep­tion. Elle a bien ex­ploi­té le peu de bal­lons à at­ta­quer ».

Une soi­rée po­si­tive et une bonne pré­pa­ra­tion avant de dé­fier Harnes, sa­me­di pro­chain, pour le compte du cham­pion­nat d’elite Fé­mi­nine.

LA FICHE

ITA­LIEN. Si­mone Fag­gio­li, l’as de la mon­tagne, re­vien­dra au Mont-dore l’été pro­chain. PHO­TO SOULA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.