Pin­tu­rault, la Face à ses pieds

Sur le sla­lom géant, à Val d’isère, hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale -

Ce­la s’ap­pelle ma­tu­ri­té : Alexis Pin­tu­rault a rem­por­té hier pour la pre­mière fois le sla­lom géant sur la ter­rible Face de Bel­le­varde à Val d’isère, une ré­fé­rence dans sa sé­rie en cours de neufs po­diums dans la dis­ci­pline, dont six vic­toires, en Coupe du monde.

Pour ce 17e suc­cès de Pin­tu­rault sur le cir­cuit ma­jeur, ses par­te­naires d’équipe, une fois n’est pas cou­tume, ont été dis­crets.

Ain­si Ma­thieu Faivre, vain­queur du pre­mier géant de Val d’isère di­manche der­nier, une re­prise de l’épreuve an­nu­lée à Bea­ver Creek sur la piste Oreiller­killy (OK), a ter­mi­né seule­ment neu­vième.

Sur une pente qui exalte son style ex­plo­sif et rend mé­rite au cou­rage des skieurs, Pin­tu­rault, en­tré dans une nouvelle di­men­sion de­puis fé­vrier der­nier, a te­nu bon.

Il a même sur­mon­té une dou­leur à la main droite, con­sé­quence d’un gros hé­ma­tome contrac­té jeu­di à l’en­traî­ne­ment.

« C’est une piste qui est taillée pour lui par rap­port à son tem­pé­ra­ment. Il est fort dans sa tête car, j’étais au mi­lieu de la piste, pour les té­nors il fai­sait nuit », a in­di­qué Fred Per­rin, chef du groupe tech­nique tri­co­lore.

Le Sa­voyard a ré­sis­té à la charge sur le se­cond par­ cours de Mar­cel Hir­scher, re­lé­gué fi­na­le­ment à 33/100e, alors que le jeune Nor­vé­gien Hen­rik Kris­tof­fer­sen a com­plé­té le po­dium à 1 sec 50/100e.

« Il y a quelques an­nées, la do­mi­na­tion en géant était exer­cée par l’amé­ri­cain Ted Li­ge­ty, puis ce­la a été mon tour. Main­te­nant le pa­tron de la dis­ci­pline c’est Alexis. C’est vrai­ment le meilleur géan­tiste du monde. Il skie bien, avec une su­per tech­nique, il est très fort phy­si­que­ment », a sou­li­gné Hir­scher.

Le Salz­bour­geois, qui dé­tient le gros globe de cris­tal de­puis cinq sai­sons ­ un re­cord ­, n’a pas son pa­reil pour en­cen­ser ses ad­ver­saires.

« J’ai fait une très belle fin de sai­son l’an der­nier et je ne com­mence pas trop mal. Mais les hi­vers com­mencent en oc­tobre et fi­nissent en mars, et je n’ai pas en­core ga­gné le globe de géant », a ré­pon­du avec le sou­rire le vain­queur du jour.

Et Pin­tu­rault de pour­suivre : « J’ai bien évo­lué sur mon ma­té­riel ces der­nières an­nées et, de­puis Bea­ver Creek (trau­ma­tisme crâ­nien il y a un an), j’ai com­pris que le plai­sir était plus im­por­tant que tout. »

Même si le plai­sir est une no­tion re­la­tive sur la Bel­le­varde, a­t­il ajou­té.

Au clas­se­ment gé­né­ral, son do­maine ré­ser­vé, c’est Hir­scher qui continue de faire la course en tête, avec 76 points d’avance.

Et le sla­lom do­mi­ni­cal ar­rive à point pour que le cham­pion d’an­na­berg creuse l’écart. « Il y au­ra un contact di­rect de la main toutes les deux portes et j’es­père que ça ira mieux. Mais je n’ai pu tra­vailler le sla­lom ces der­niers jours. Ça va être com­pli­qué », a consen­ti Pin­tu­rault.

PIN­TU­RAULT. Le Sa­voyard a ré­sis­té au re­tour d’hir­scher.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.