Une vic­toire à l’ar­ra­ché pour les Bleues

La France a bat­tu l’es­pagne (23­22)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale -

Un pe­tit mi­racle a per­mis à la France de battre l’es­pagne à la der­nière se­conde (23-22), hier, à Gö­te­borg, rap­pro­chant les vice-cham­pionnes olym­piques des de­mi-fi­nales de l’eu­ro 2016.

In­croyable dé­noue­ment ! Il res­tait quelques se­condes à jouer et les deux équipes étaient à éga­li­té. Les Es­pa­gnoles avaient fait sor­tir leur gar­dienne pour ajou­ter une joueuse de champ et ar­ra­cher la dé­ci­sion sur la der­nière pos­ses­sion.

Mais une mal­adresse leur a fait perdre cet ul­time bal­lon. Al­li­son Pi­neau s’en est sai­si et d’une tren­taine de mètres a réus­si le tir de l’es­poir dans la cage vide. Ex­plo­sion de joie dans le camp bleu !

Les joueuses d’oli­vier Krumb­holz sont dé­sor­mais en tête du groupe 1 du tour prin­ci­pal, à éga­li­té de points avec l’al­le­magne et les Pays­bas, et gardent leur des­tin en main. Si elles battent la Suède, lun­di, puis la Ser­bie, mer­cre­di, elles dis­pu­te­ront les de­mi­fi­nales.

Les Bleues, ha­bi­tuées des scé­na­rios fous

Le dé­fi n’a rien d’in­sur­mon­table. Certes, la Suède joue à do­mi­cile mais le pu­blic scan­di­nave n’a rien de bouillant. Le palais des sports son­nait même un peu vide sa­me­di lors de leur dé­faite contre les Pays­bas (33­30). Quant aux Serbes, éton­nantes au pre­mier tour, elles semblent dé­sor­mais pla­fon­ner, comme l’a mon­tré leur net échec face aux Al­le­mandes (26­19).

Les Bleues se sont ha­bi­tuées à vivre des « thril­lers » contre leurs voi­sines ibé­riques. Aux jeux Olym­piques, elles étaient me­nées de sept buts à la pause et étaient parve­ nues à les coif­fer en pro­lon­ga­tion. Dé­jà au Mon­dial­2015, en 8e de fi­nale, l’es­pagne avait me­né de quatre buts à la mi­temps avant de perdre.

C’était aus­si l’écart à Gö­te­borg quand les deux équipes ont re­ga­gné les ves­tiaires (10­14). Trop ti­mides en at­taque, les Fran­çaises avaient été net­te­ment do­mi­nées. Même la dé­fense, leur point fort, avait souf­fert face aux bras de Ne­rea Pe­na et Mi­reya Gon­za­lez.

À ce mo­ment­là, les mé­daillées d’ar­gent de Rio étaient der­nière de la poule et tout près de l’éli­mi­na­tion, après leur dé­faite au match pré­cé­dent contre les Pays­bas (18­17)

Le match a com­plè­te­ment chan­gé de vi­sage en se­conde pé­riode, grâce à l’en­trée de la gar­dienne Lau­ra Glau­ser, au ré­veil of­fen­sif d’alexan­dra La­cra­ bère, au­teur de six buts, dont quatre après la pause, et à l’ef­fi­ca­ci­té re­trou­vée d’al­li­son Pi­neau aux pe­nal­ties (9 buts, dont 7 jets de 7 mètres sur 7).

L’écart est d’abord pas­sé à cinq buts (10­15), mais deux ex­pul­sions si­mul­ta­nées in­fli­gées aux Es­pa­gnoles en dé­but de deuxième pé­riode ont re­mis les Bleues dans la course. Lors­qu’elles sont re­ve­nues une pre­mière fois à hau­teur (18­18) à un quart d’heure de la fin, on a cru que la ren­contre avait tour­né dé­fi­ni­ti­ve­ment. Er­reur. Les Es­pa­gnoles al­laient re­prendre l’avan­tage... jus­qu’à quinze se­condes de la fin. Le pro­chain match des Bleues les op­po­se­ra à la Suède, de­main (20 h 45). La Suède qui a été bat­tue par les Pays­bas lors du pre­mier match du tour prin­ci­pal (30­33).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.