A LAN­DOGNE, UN TOUR DU MONDE EN SAN­TONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Grand Angle - PHO­TOS RI­CHARD BRU­NEL

ÉTONNANTES

Les crèches les plus étonnantes sont celles ve­nant de pays où le chris­tia­nisme est peu ins­tal­lé. Dans la salle des fêtes de Lan­dogne, on peut ain­si ob­ser­ver une crèche ra­me­née de Pal­myre (Sy­rie) ou de mi­nus­cules sta­tuettes bir­manes. Faire l’ac­qui­si­tion de cer­taines pièces re­lève par­fois de l’aven­ture. Ain­si, ces grands san­tons ve­nus de Chine dans les ba­gages de connais­sances de membres de l’as­so­cia­tion ou ces pe­tites crèches de Pa­les­tine en nacre… dons de Yas­ser Ara­fat à Jacques Chi­rac. « Pour trou­ver de nou­velles crèches, on fonc­tionne au tuyau, à l’op­por­tu­ni­té. Pour les pa­les­ti­niennes, Jeanyves Gout­te­bel, le pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal, nous a bien ai­dés pour les ob­te­nir au­près de la Cor­rèze », confie Mo­nique La­basse.

AF­FLUX

Près de 20.000 per­sonnes étaient ve­nues l’an der­nier dé­cou­vrir les crèches de Lan­dogne. Un af­flux consi­dé­rable pour une com­mune qui ne dé­passe pas les 250 ha­bi­tants. « Lan­dogne se­rait bien calme sans les crèches », ra­conte un ri­ve­rain, en cons­ta­tant que ses voi­sins sortent spé­cia­le­ment en soi­rée, lors de l’ex­po­si­tion, pour ren­con­trer les vi­si­teurs du bourg.

TRÉ­SOR

S i 124 crèches sont ex­po­sées cette an­née (beau­coup moins que les an­nées pré­cé­dentes), plus de 300 d’entre elles sont en­tre­po­sées dans di­vers lo­caux de la com­mune de Lan­dogne. C’est un vé­ri­table tré­sor, d’au­tant que, de­puis vingt ans, l’as­so­cia­tion Les crèches du monde dé­pense entre 1.500 et 3.000 eu­ros pour faire l’ac­qui­si­tion de nou­velles pièces. Sans comp­ter les éven­tuels dons. Un capital que l’as­so­cia­tion vou­drait faire éva­luer, no­tam­ment pour sa­voir si cer­taines crèches sont rares.

JUS­QU’AU 1ER JAN­VIER

Dé­jà en place dans le village de Lan­dogne, l’ex­po­si­tion « Les cinq conti­nents » pren­dra fin le 1er jan­vier. Les crèches s’illu­minent à la tom­bée de la nuit et s’éteignent à 22 heures, tous les soirs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.