Les ha­bi­tants se re­troussent les manches

Ils construisent eux­mêmes la nou­velle salle multi­ac­ti­vi­tés

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région - Em­ma­nuel Tre­met em­ma­nuel.tre­met@cen­tre­france.com

Ce ma­tin-là, il y a An­toine, l’agri­cul­teur, ve­nu avec son trac­teur. Jean Charmes, conseiller mu­ni­ci­pal, qui a tro­qué son écharpe tri­co­lore pour le bleu de tra­vail. Ar­lette, 80 ans, et ses ca­fés bien ap­pré­ciables quand la fa­tigue com­mence à se faire sen­tir. Et Ro­ger, ve­nu en voi­sin de Rou­ziers. Quand tout un village se re­trousse les manches, ce­la donne ça.

Pour construire sa salle multi­ac­ti­vi­tés de 380 m2 avec an­nexe cui­sine et ran­ge­ment, les membres du Conseil mu­ni­ci­pal de Par­lan (Can­tal) ont dé­ci­dé, afin de ne pas gre­ver le bud­get com­mu­nal, de réa­li­ser eux­mêmes les tra­vaux de ma­çon­ne­rie.

Si la com­mune a fait ap­pel à un bu­reau d’études pour les plans d’exé­cu­tion, toute l’in­gé­nie­rie est par­la­naise. Sur le chan­tier, les bé­né­voles se re­laient. « Et c’est comme ça tous les jours », sou­rit Mi­chel Teys­se­dou, le maire.

400.000 eu­ros

« C’est un pro­jet qui date de deux ans, ex­plique l’élu. L’ac­tuelle salle po­ly­va­lente est es­sen­tiel­le­ment dé­vo­lue à l’école, à la garderie ou à la can­tine. Nous avons donc dé­ci­dé d’en construire une nou­velle. »

Mais le prix – 400.000 € – al­lait im­pac­ter la ca­pa­ci­té fi­nan­cière de la com­mune. Les ha­bi­tants, jeunes et moins jeunes, sont ve­nus ap­por­ter leur aide. « En même temps, si ça peut nous évi­ter de payer des im­pôts sup­plé­men­taires », ri­gole Ro­bert, l’an­cien ma­çon.

Un élan de gé­né­ro­si­té et de bonne hu­meur propres à cette com­mune, où le bien­vivre en­semble et la qua­li­té de vie sont éri­gés en art de vivre.

Réunis au­tour du chef de chan­tier Mi­chel Ca­nal, em­ployé de la com­mune de­puis vingt­neuf ans, « fier de faire ce chan­tier avec ces bé­né­voles », ils ont at­ta­qué les tra­vaux dé­but sep­tembre : 2.000 m de dé­blais éva­cués, 4.000 moel­lons po­sés, 20 tonnes de fer­raille et 400 m3 de pierre trans­por­tés, pour près de 2.000 heures de tra­vail. Les re­pas en com­mun of­ferts par la com­mune ras­semblent les par­ti­ci­pants.

« En­det­te­ment raisonnable »

La char­pente doit être po­sée dans les jours qui viennent. Grâce à l’élan de so­li­da­ri­té, la com­mune va éco­no­mi­ser un peu plus de 100.000 € sur la construc­tion du gros oeuvre.

« Avec les aides de l’état, de la Ré­gion et du sé­na­teur Jacques Mé­zard, l’en­det­te­ment se­ra ex­trê­me­ment raisonnable », pré­cise Mi­chel Teys­se­dou.

Si le se­cond oeuvre comme les huis­se­ries, l’élec­tri­ci­té, la plom­be­rie se­ront réa­li­sés par des pro­fes­sion­nels, il n’est pas ex­clu que les ha­bi­tants re­mettent la main à la pâte pour les sols. Le maire es­père que le bâ­ti­ment se­ra li­vré en fin d’an­née pro­chaine.

EN­SEMBLE. Les ha­bi­tants sont ve­nus ap­por­ter leur aide aux élus pour construire la salle multi-ac­ti­vi­tés afin de ne pas im­pac­ter la ca­pa­ci­té fi­nan­cière de la com­mune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.