La course aux ca­deaux s’ac­cé­lère !

C’est le der­nier week­end avant de se pré­ci­pi­ter au pied du sa­pin pour ou­vrir les pa­quets

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-De-Dôme - Adrien Ma­ri­det lo­cale@cen­tre­france.com

A quelques jours des fêtes de fin d’an­née, les com­merces cler­mon­tois n’ont pas désem­pli, hier. Et de­vraient en­core faire le plein au­jourd’hui. Ob­jec­tif : fi­na­li­ser les achats de Noël avant qu’il ne soit trop tard.

Le der­nier week­end avant Noël n’a pas dé­ro­gé à la règle, avec une af­fluence très im­por­tante dans les ma­ga­sins du centre­ville cler­mon­tois. Cer­tains s’y sont pris de bon ma­tin, n’hé­si­tant pas à pa­tien­ter quelques ins­tants de­vant les grilles des com­merces, « pour évi­ter la foule et ne pas trop faire la queue à la caisse ». « Je ne suis pas en avance, c’est pour ça que je suis là de bonne heure », re­con­naît une mère de fa­mille, le sou­rire aux lèvres. D’autres ont pris le temps de se concer­ter une der­nière fois et d’ajus­ter leurs listes, avant de se rendre en centre­ville et d’ar­pen­ter les al­lées des ma­ga­sins, pris d’as­saut avant les fêtes de fin d’an­née.

Une at­mo­sphère par­ti­cu­lière

Les com­mer­çants ont bien res­sen­ti cette ex­ci­ta­tion et cette at­mo­sphère par­ti­cu­lière, et ne vont sû­re­ment pas s’en plaindre. C’est le cas de Maxime Ca­the­rine, ven­deur à Py­lones, qui n’a pas vu la bou­tique se vi­der de la ma­ti­née. « Tout le monde est speed et joue des coudes de­puis ce ma­tin, on res­sent vrai­ment cet en­goue­ment, à une se­maine de Noël ».

Cin­dy Mon­toute, res­pon­sable du ma­ga­sin Bizz­bee, par­tage cet avis : « On a beau­coup de monde, c’est vrai. La clien­tèle est em­bal­lée par nos vê­te­ments ori­ gi­naux et dé­ca­lées et a pro­fi­té des pro­mo­tions, mais semble moins joyeuse que les an­nées pré­cé­dentes. Sû­re­ment le stress de la der­nière ligne droite ».

Pour d’autres en re­vanche, comme Tho­mas Sau­pique, gé­rant du ma­ga­sin Foot Lo­cker ,ce rush n’a « rien d’in­ha­bi­tuel, puisque tout le mois de dé­cembre a été très bon et très char­gé ». Bien que cer­tains s’y prennent « à la der­nière mi­nute », les ache­teurs ont « peut­être été mieux in­for­més ou plus pré­voyants cette an­née, avec plu­sieurs mo­dèles phares de chaus­sures en rup­ture de stock dès la se­maine der­nière ». Pour les der­niers re­tar­da­taires, il ne leur res­te­ra plus que quelques jours pour dé­ni­cher la ou les perles rares, mais d’ici là, nul doute que bon nombre de ca­deaux au­ront dé­jà été em­bal­lés et n’at­ten­dront plus qu’à trou­ver place au pied du sa­pin.

FOULE. Sacs en mains, bon nombre de re­tar­da­taires ont re­ga­gné leurs pé­nates avec le sen­ti­ment du de­voir ac­com­pli. PHO­TOS RÉ­MI DUGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.