UNE OPÉ­RA­TION PO­LI­CIÈRE CONTRE L’ETA VIRE A L’IM­BRO­GLIO

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & Monde -

UN«COUP»? Le Roux jus­ti­fie. Une opé­ra­tion po­li­cière fran­coes­pa­gnole, pré­sen­tée par Pa­ris et Ma­drid comme « un coup » por­té à ETA, a vi­ré à l’im­bro­glio avec l’in­ter­pel­la­tion de per­son­na­li­tés de la so­cié­té ci­vile af­fir­mant avoir vou­lu « dé­truire » des armes de l’or­ga­ni­sa­tion sé­pa­ra­tiste basque qui a re­non­cé de­puis 2011 à la vio­lence. Cinq per­sonnes, dont une femme, ont été in­ter­pel­lées ven­dre­di soir, à Lou­hos­soa, près de Bayonne (Py­ré­nées­at­lan­tiques). Pla­cées en garde à vue, elles pour­raient être trans­fé­rées au­jourd’hui ou di­manche à Pa­ris. Se­lon le mi­nistre de l’in­té­rieur, Bru­no Le Roux, « per­sonne n’a le droit de se pro­cla­mer des­truc­teur d’armes et éven­tuel­le­ment de preuves », a­t­il dé­cla­ré pour jus­ti­fier les in­ter­pel­la­tions. « Pour­quoi dé­truire des armes, si elles ont ser­vi à com­mettre des faits graves, peut­être même des at­ten­tats ? »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.