Vi­chy-cler­mont trop vite mal em­bar­qué

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Jean-phi­lippe Béal

Voyage à ve­nir sous une cer­taine pres­sion en di­rec­tion du nord de la France pour une décevante JAVCM, do­mi­née à Cler­mont, ven­dre­di, par De­nain (75-85).

Ils au­raient pu prendre la route, de­main, la soute du bus pleine, si­non de confiance, au moins de la sa­tis­fac­tion du tra­vail ac­com­pli. Mais c’est plu­tôt les­tés du trouble cau­sé par leur 5e dé­faite contre De­nain, la 3e en 4 ren­contres, que les bas­ket­teurs mé­tro­po­li­tains iront dé­fier, mar­di, Lille, aus­si peu en verve, hier soir, à SaintQuen­tin (60­51), ad­ver­saire de la JAVCM... ven­dre­di.

A Saint­sauveur, dès mar­di, la pos­si­bi­li­té d’une vic­toire ne sup­por­te­ra pas d’en pas­ser par 40 mi­nutes aus­si mé­diocres que ven­dre­di soir : « De­nain mé­rite am­ple­ment sa vic­ toire », re­le­vait ain­si, à l’is­sue de la ren­contre, Da­vid De­nave, meilleur mar­queur mé­tro­po­li­tain (19 points) et dont le pe­tit coup de chaud à la moi­tié du der­nier quart­temps, avec 8 points consé­cu­tifs pour son équipe (de 56­68 à 64­76), n’au­ra pas suf­fi, même re­layé, alors, par Bron­chard der­rière la li­ gne des 6,75 m, à ren­ver­ser la ten­dance forte, celle d’un Vol­taire do­mi­na­teur : « Cette équipe a me­né son match tout en contrôle, sans ja­mais s’af­fo­ler, même quand on est re­ve­nu sur eux. De notre cô­té, on n’a pas eu l’agres­si­vi­té né­ces­saire, du dé­but à la fin, sauf par bribes, peu­têtre. Sur­tout, on met des choses en place dans la se­maine, qu’on n’ap­plique pas », té­moi­gnait d’ailleurs De­nave, après une pres­ta­tion où le col­lec­tif au­ver­gnat s’est trop sou­vent di­lué dans des prises d’ini­tia­tives per­son­nelles peu ap­pro­priées.

Que Sté­phane Dao n’a pas ai­mées, c’est le moins que l’on puisse dire : « Tout était for­cé, fait sans pas­sion, ni en­vie. Et s’il n’y a pas d’en­vie, on passe son temps à crier : “Joue ! Cours ! Passe la balle !” Et j’ai vu beau­coup de com­por­te­ments in­di­vi­dua­listes. »

Et l’en­traî­neur d’al­ler plus loin : « On se rate sur­tout sur ce qui étaient les va­leurs n°1 de cette équipe : j’ai trop loué l’état d’es­prit qui ani­mait cette équipe, son ab­né­ga­tion, pour ne pas être dé­çu. Ce qui est na­vrant, c’est com­ment cer­tains ont pu re­fu­ser de jouer… Je tombe de haut. On a pris une belle le­çon de jeunes pro­met­teurs qui, eux, ne re­gar­daient pas le chro­no quand ils sor­taient ! »

A Lille, dès mar­di

De fait, il y avait bien comme un mes­sage dans le fait d’en­voyer le banc au com­plet sur le ter­rain sur une longue sé­quence en dé­but de deuxième quart­temps. Sui­vie d’un re­tour de Ware sur le par­quet qui (pi­qué ?) s’em­ploya aus­si­tôt pour per­mettre à la JAVCM de presque re­col­ler (29­32, 18e) : ce re­tour au score évo­qué plus haut par son co­équi­pier. Ef­fec­tué sur une oeuvre toute per­son­ nelle : un 13­0 avec un 6 sur 7 aux tirs.

Un éclair, mal­heu­reu­se­ment, dans une at­taque aux ap­proches sou­vent souf­fre­teuses de­vant les Nor­distes et un Ware, jus­te­ment, qu’on a connu, mal­gré ses 15 points et 5 passes, net­te­ment plus ins­pi­ré. Ce sur quoi Dao ac­quiesce « sans vou­loir (se) fo­ca­li­ser » sur son me­neur : « On sait ce que Dus­tin peut nous ap­por­ter, par l’adresse, comme ce sur quoi il peut nous ap­por­ter plus : en dé­fense. Mais je sais que je l’ai beau­coup uti­li­sé jusque­là et je com­prends qu’il ait un coup de moins bien. Et puis, rares sont les joueurs qui, contre De­nain, ont mon­tré l’exemple. En fait, ça concerne toute l’équipe : quand ça va bien, on est concen­trés, ap­pli­qués mais quand ça ne va pas, on perd toute notre lo­gique, of­fen­sive comme dé­fen­sive, on n’a pas de métronome qui nous cadre, les so­lu­tions ne viennent pas… » La JAVCM a peu de temps pour en trou­ver quelques­unes de plus per­ti­nentes que ven­dre­di, si elle ne veut pas su­bir de nou­velles dés­illu­sions.

« Quand ça ne va pas, les so­lu­tions ne viennent pas » S. Dao

BYARS. Comme la formation mé­tro­po­li­taine dans son en­semble, des manques dans l’in­ves­tis­se­ment et l’ef­fi­ca­ci­té, ven­dre­di soir, de­vant De­nain. PHO­TO RI­CHARD BRU­NEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.