Val­bue­na, le vent tourne en­fin

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports -

Seize mois après son ar­ri­vée à Lyon, le vent semble en­fin tour­ner en fa­veur de Ma­thieu Val­bue­na, long­temps per­tur­bé par l’af­faire de chan­tage à la sex-tape dont il a été vic­time.

Avant le choc qui op­po­se­ra L’OL à Mo­na­co, ce soir (20 h 45), Val­bue­na reste sur de très bonnes per­for­mances en dé­pit de sa ten­ta­tive man­quée dans la sé­rie de tirs au but contre Guin­gamp en 8es de fi­nale de la Coupe de la Ligue, mer­cre­di (2­2, 4­3 t.a.b. pour les Guin­gam­pais).

Il avait pour­tant per­mis à son équipe d’éga­li­ser (1­1), ins­cri­vant ain­si son qua­trième but sur ses quatre der­niers matchs de com­pé­ti­tions na­tio­nales, dont trois de suite en Ligue 1 où son meilleur to­tal est de cinq avec Mar­seille (2010 et 2012).

Tou­te­fois, seul ce­lui ins­crit contre Rennes di­manche der­nier (1­0) a été dé­ci­sif.

L’an­cien Mar­seillais avait pour­tant don­né l’es­poir contre le PSG, fi­na­le­ment vain­queur 2 à 1, en éga­li­sant après être en­tré en jeu à la mi­temps, ren­dant fou de joie le pré­sident Jean­mi­chel Au­las qui l’a tou­jours sou­te­nu. Il avait aus­si mar­qué le qua­trième but contre Nantes (6­0).

Et s’il n’a pas trou­vé l’ouverture contre Sé­ville en Ligue des cham­pions, il y a dix jours (0­0), il au­rait dû ob­te­nir un pe­nal­ty et a ti­ré sur la barre.

A 32 ans, Ma­thieu Val­ bue­na, l’un des joueurs les mieux ré­mu­né­rés de l’ef­fec­tif de L’OL (350.000 eu­ros se­lon L’equipe), re­vient en­core de loin et confirme son men­tal de fer après une sai­son 2015­2016 to­ta­le­ment ra­tée. Il s’était fait no­tam­ment prendre sa place par le jeune Max­wel Cor­net.

Mais dif­fi­cile de connaî­ tre son res­sen­ti, car rares sont ceux qui ont droit à ses com­men­taires à la mi­temps ou à la fin de ses matchs.

Une bles­sure bien­ve­nue

Ce sont donc ceux qui le cô­toient qui parlent le mieux de cette ré­sur­rec­tion. « Il a eu des mo­ments dif­fi­ciles qu’il a sur­mon­tés. Il a tou­jours su res­ter pro­fes­sion­nel et tra­vailleur. Il re­trouve pro­gres­si­ve­ment son ni­veau et ce­la nous fait beau­coup de bien », sou­ligne le défenseur Ma­pou Yan­gaM­bi­wa.

Pa­ra­doxa­le­ment, c’est sa luxa­tion à l’épaule droite qu’il s’est faite contre Guin­gamp, le 22 oc­tobre, qui se­rait à l’ori­gine de ce re­gain de forme se­lon l’en­traî­neur Bru­no Ge­ne­sio.

« Ça lui a fait du bien et lui a per­mis de cou­per phy­si­que­ment et mentalement. Il a mis de cô­té tout ce qui pou­vait se dire sur sa si­tua­tion extra­spor­tive. Il a re­trou­vé de la fraî­cheur qui lui per­met d’ex­pri­mer ses qua­li­tés », sou­ligne Ge­ne­sio.

COM­BAT­TANT. Ma­thieu Val­bue­na « a re­trou­vé la fraî­cheur qui lui per­met d’ex­pri­mer ses qua­li­tés », se­lon Bru­no Ge­ne­sio.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.