L’ac­cès aux quarts com­pro­mis

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports -

Bor­deaux-bègles, re­ma­nié et ré­duit à qua­torze pen­dant la der­nière de­mi­heure, a for­te­ment com­pro­mis ses rêves de qua­li­fi­ca­tion en Coupe d’eu­rope en s’in­cli­nant de­vant les An­glais d’exe­ter (12-20), hier, au stade Cha­ban-del­mas.

Avec dé­sor­mais deux dé­faites au comp­teur en quatre jour­nées (9 points), l’ac­cès au prin­temps eu­ro­péen s’est consi­dé­ra­ble­ment ré­tré­ci. Mais était­ce son ob­jec­tif prio­ri­taire cette sai­son ?

Comme elle en a pris l’ha­bi­tude sur la scène conti­nen­tale, L’UBB avait beau­coup fait tour­ner son ef­fec­tif, lan­çant même le jeune et pro­met­teur Geof­frey Cros à l’ar­rière, au­teur de plu­sieurs per­cées in­té­res­santes et pas loin de re­lan­cer les siens s’il avait su maî­tri­ser le bal­lon dans l’en­but (73e).

Comme sou­vent, ce­la s’est joué à des dé­tails, dont cette ex­clu­sion de Nans Du­cuing (49e) pour un pla­quage dan­ge­reux bien qu’in­vo­lon­taire sur Ol­lie Wood­burn à la re­tom­bée d’une chan­delle, alors que L’UBB était re­pas­sée de­vant (9­7) au score.

Dans un match plu­tôt alerte, Lio­nel Beauxis a ré­com­pen­sé le prag­ma­tisme unio­niste (6­0, 29 e ) avant que Exe­ter ne soit en­fin gra­ti­fié pour toute son en­tre­prise, deux mi­nutes plus tard par un es­sai en force de Tom Wal­drom.

La prise de l’axe gi­ron­dine, dé­jà aper­çue de­vant l’ul­ster en dé­but de cam­pagne, a re­mis les co­équi­piers de Gou­jon dans le bon sens. Plu­sieurs fois, ils se sont ap­pro­chés de la ligne vi­si­teuse, sans ja­mais at­teindre leur but.

Après l’ex­clu­sion de Du­cuing, Exe­ter n’a rien fait d’ex­cep­tion­nel. Mais a mar­qué, pour­tant éga­le­ment ré­duite à qua­torze (car­ton jaune pour Greg Holmes, 63e) sur l’un de ses temps forts à dix mi­nutes du terme, par son ta­lon­neur Luke Co­wanDi­ckie pour re­prendre l’avan­tage (12­17).

Avant que Hen­ry Slade, élu homme du match, ne par­achève d’une pé­na­li­té (78 e ) ce suc­cès, pour l’hon­neur mais plu­tôt lo­gique. Et en­lève à L’UBB le point de bo­nus dé­fen­sif.

SABORDAGE. Lio­nel Beauxis, au­teur de trois pé­na­li­tés hier, et les Bor­de­lo-bé­glais n’ont pas confir­mé l’ex­ploit réa­li­sé la se­maine pas­sée en An­gle­terre (vic­toire 13-7).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.