Ce re­gret de ne pas avoir pris de pho­tos... Pierre Ga­briel Gon­za­lez

Sou­ve­nirs nos­tal­giques d’un ha­bi­tant du centre­ville de Cler­mont­fer­rand

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Clermont - pgg@orange.fr

Flâ­ne­ries dans le quar­tier Bon­na­baud/jaude dans les an­nées 1970. Flâ­ne­ries dans vos sou­ve­nirs de Cler­mon­tois.

Re­tour sur votre cour­rier avec Alain, de Cler­mont, le­quel nous a fait par­ve­nir quelques sou­ve­nirs : « Dans un ar­ticle de jan­vier 2012 consa­cré à la sta­tion An­tar/sim­bille (angle rue Bon­na­baud et rue Eu­gène­gil­bert), il est no­té qu’à l’ori­gine le dé­pôt de char­bon se trou­vait au n° 3 de la rue Pe­tite­rue­gis­card­de­La­tour­fon­due. Je suis né et j’ai ha­bi­té à cette adresse du­rant la dé­cen­nie 1950. C’était sous les toits, un deux pièces sans ca­bi­net de toi­lettes, WC com­muns, poêle à char­bon ­ à gla­gla l’hi­ver !!! Une mi­nus­cule cour sur l’ar­rière ser­vait à étendre le linge ».

« La mai­son était ados­sée au bâ­ti­ment des Établissements San­sac. Pour en re­ve­nir à la sta­tion­ser­vice, je me sou­viens des portes­bat­tantes, du comp­toir en bois, des pe­tits sacs de char­bon en vitrine, je me sou­viens même des pompes à es­sence ma­nuelles… Plus tard, dans les an­nées 70, j’al­lais en­core m’y ser­vir en es­sence et en char­bon. […] J’ai fré­quen­té l’école ma­ter­nelle Ar­taud­blan­val, mais je n’ai pas fait de cli­chés du bâ­ti­ment avant sa dé­mo­li­tion et je le re­grette. Des pho­tos existent peut­être » ? « Un autre sec­teur de Cler­mont qui a échap­pé à mon ob­jec­tif, c’est la pis­cine Mi­che­lin où j’ai ap­pris à na­ger et que j’ai fré­quen­tée ré­gu­liè­re­ment par la suite. Je n’ai au­cune pho­to des bâ­ti­ments vus de l’ex­té­rieur et je re­grette au­jourd’hui de ne pas avoir été vi­gi­lant avant la dis­pa­ri­tion du quar­tier. Pour la cli­nique des Neuf­so­leils, même pro­blème, je n’ai pas pho­to­gra­phié les lieux avant la dé­mo­li­tion. J’ai fait des cli­chés mais les fon­da­tions des nou­veaux im­meubles étaient dé­jà com­men­cées… »

« Voi­là toutes mes in­ter­ro­ga­tions et quelques sou­ve­nirs en bref. En ce mo­ment je suis avec in­té­rêt vos ar­ticles sur les ori­gines du ly­cée Amé­dée­gas­quet que j’ai fré­quen­té dès l’en­trée en sixième jus­qu’au BEI élec­tri­ci­té, sans comp­ter quelques classes re­dou­blées ! Pré­ci­sons que je suis né en jan­vier 1947 et que je n’ai ja­mais quit­té Cler­mont (sauf pour la pé­riode mi­li­taire). Un vrai Cler­mon­tois en quelque sorte ! »

Que ce lec­teur soit re­mer­cié ! Comme nombre d’entre vous, il re­grette de n’avoir pas pris de pho­tos de cer­tains vieux quar­tiers de Cler­mont avant qu’ils dis­pa­raissent dans les an­nées 1960/1970. Mais il faut rap­pe­ler qu’à cette époque la pho­to était en­core chère. Il fal­lait la faire dé­ve­lop­per, et était plu­tôt ré­ser­vée aux prises de vues fa­mi­liales. Il est dom­mage que la Ville de Cler­mont n’ait pas, à notre connais­sance, dé­pê­ché à in­ter­valles ré­gu­liers un pho­to­graphe dans les rues de la ci­té et aus­si en fonc­tion des per­mis de construire dé­po­sés pour faire des cli­chés « avant et après ».

Bien­tôt un im­meuble

En ce qui concerne la sta­tion Sim­bille, elle a été dé­truite ré­cem­ment après bien des an­nées de ter­gi­ver­sa­tions et un im­meuble est en construc­tion à sa place. En­fin, en ce qui concerne la pis­cine de L’ASM, bonne nou­velle, ren­voyons notre lec­teur aux chro­niques pa­rues dans ces pages en août et sep­tembre 2015, elles sont dis­po­nibles sur internet à l’adresse http://www.la­mon­tagne.fr

« du comp­toir en bois, des pe­tits sacs de char­bon… »

PHO­TO P.-GA­BRIEL GON­ZA­LEZ

PAS­SÉ. À l’angle des rues Bon­na­baud et Eu­gène-gil­bert, la sta­tion Sim­bille vers 1990.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.