Un avo­cat du des­sin éro­tique

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

Le re­tour du pu­ri­ta­nisme in­quiète To­mi Un­ge­rer qui scan­da­li­sa dans les an­nées 1970 le monde an­glo-saxon en pas­sant de l’uni­vers des livres pour en­fants aux des­sins éro­tiques. « Je suis tout à fait pour la pros­ti­tu­tion, je l’en­cou­rage, mais le mal­heur de la pros­ti­tu­tion, ce sont les ma­que­reaux », com­mente-t-il sans am­bages, ju­geant la pé­na­li­sa­tion des clients « ri­di­cule ». L’ar­tiste a un temps oc­cu­pé une chambre dans un bor­del de Ham­bourg, do­cu­men­tant avec mi­nu­tie les pra­tiques sa­do­ma­so­chistes. « Quand toutes les filles étaient oc­cu­pées, c’était moi qui ser­vais les clients, c’était presque une at­mo­sphère de fa­mille », se sou­vient-il. « L’éro­tisme, pour moi c’est “Tout est per­mis tant qu’on ne fait pas de mal à quel­qu’un” », ré­sume-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.