FAN­NY AR­DANT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Mag dimanche -

« Pour Gé­rard ». « J’ai cher­ché un film pour Gé­rard, car je vou­lais le fil­mer […] La seule per­sonne qui puisse jouer un per­son­nage aus­si énorme que Sta­line, c’est lui », a ex­pli­qué Fan­ny Ar­dant avant la pro­jec­tion du Di­van de Sta­line, le 13 no­vembre, en pre­mière mon­diale à Lis­bonne. Cette pré­sen­ta­tion du troi­sième long mé­trage de l’ac­trice (sor­tie le 11 jan­vier) a eu lieu au der­nier jour du « Lis­bon and Es­to­ril Film Festival », or­ga­ni­sé par Pau­lo Bran­co, qui pro­duit et dis­tri­bue le film tour­né près de Coim­bra, au Por­tu­gal. « Ce que j’ai ai­mé dans le film de Fan­ny, c’est que Sta­line ap­pa­raît comme quel­qu’un de mons­trueu­se­ment hu­main, qui ne com­prend pas cette peur qu’il pro­voque », a ren­ché­ri Gé­rard De­par­dieu, mo­nu­ment du cinéma fran­çais de­ve­nu ci­toyen russe. Le Di­van de Sta­line, adap­té du ro­man de Jean-da­niel Bal­tas­sat, met en scène un Sta­line vieillis­sant qui cherche à se re­po­ser dans une ré­si­dence se­crète en com­pa­gnie de sa maî­tresse Li­dia, jouée par Em­ma­nuelle Sei­gnier, alors qu’un jeune peintre, Da­ni­lov (Paul Ha­my), vient lui pré­sen­ter ses projets pour un mo­nu­ment à sa gloire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.