Ses masques et ses gon­doles

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Mag dimanche -

Ve­nise ne se­rait pas Ve­nise sans ses masques et ses gon­doles. La croi­sière per­met de vi­si­ter deux fa­briques de la ville. Dans l’ate­lier Ma­re­ga, avec l’ac­cueil at­ten­tion­né de Car­lo, le maître des lieux, on plonge dans la tra­di­tion. Seuls dix ar­ti­sans res­pectent en­core, comme lui, un sa­voir-faire qui re­monte au XIIIE siècle, les masques bon mar­ché étant im­por­tés de Chine. Car­lo est au­to­di­dacte, son ate­lier ou­vert en 1981 em­ploie 10 per­sonnes. Il fa­brique 150 mo­dèles dif­fé­rents. L’ate­lier Tra­mon­tin re­monte aus­si le temps. Créé en 1884, il in­carne, avec un autre de la ville, la tra­di­tion des gon­doles, au­tre­fois moyen de trans­port quo­ti­dien des ha­bi­tants. L’ar­ti­san tra­vaille dans un lo­cal où le por­trait de son ar­rière grand-père est pla­cé en évi­dence. Il faut deux mois pour fa­bri­quer une gon­dole, huit bois sont uti­li­sés (dont cer­tains comme le chêne sont im­por­tés de France).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.