Le chat fo­res­tier, roi fé­lin de nos bois

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Ju­lie Ho Hoa ju­lie.ho­hoa@cen­tre­france.com

Il est le seul fé­li­dé sau­vage de nos cam­pagnes du Mas­sif cen­tral. Le chat fo­res­tier est si rare et dis­cret qu’il de­meure qua­si in­vi­sible aux yeux des pro­me­neurs qui tentent de le croi­ser, voire in­con­nu aux autres.

«Ce qui est em­blé­ma­tique, c’est ce qui est rare, c’était le cas de la loutre il y a quelques an­nées. » Pierre Lal­le­mand fait par­tie des heu­reux chan­ceux, lui a vu le chat fo­res­tier de très près. Au centre de soins Panse­bêtes, ba­sé à Cha­ma­lières, il a ac­cueilli pour la toute pre­mière fois un jeune mâle, ré­cu­pé­ré bles­sé et af­fa­mé sur le sec­teur d’ars, dans la Creuse, qui, re­mis sur pied, a re­trou­vé mar­di, sa vie sau­vage (lire ci­des­sous).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.