« On a in­té­rêt de sor­tir un gros match… »

L’ac­tif 3e ligne Alexandre La­pan­dry rem­pla­çant à Cha­ban

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports Rugby - Va­lé­ry Le­fort

Joueur le plus uti­li­sé en 3e ligne cette sai­son, Alexandre La­pan­dry se­ra rem­pla­çant cet après-mi­di en Gi­ronde après avoir lou­pé le choc face à Tou­lon. Ce­la ne l’em­pêche pas de pré­ve­nir l’en­semble du groupe de l’âpre­té de la tâche à Cha­ban.

Sur la plus haute marche du po­dium des joueurs ayant le plus joué en troi­sième ligne, un nom se dé­tache sans dis­cus­sion à L’ASM. Ce­lui d’alexandre La­pan­dry. À 27 ans pas­sés, il reste un in­fa­ti­gable pou­mon au coeur du com­bat que mènent les avants.

Cette sai­son, il a dé­jà oeu­vré dix fois en cham­pion­nat et a été des quatre pre­mières joutes de Coupe d’eu­rope. Au­jourd’hui, c’est de­puis le banc qu’il sui­vra le dé­but de la ren­contre. Équi­pier mo­dèle, il ne s’en of­fusque pas.

Quel Bor­deaux vous at­ten­dez-vous à trou­ver sur votre route ? Face à eux, ce sont des matchs sou­vent en­le­vés. Ils aiment jouer, un peu comme nous. Je m’at­tends à trou­ver une équipe qui va vou­loir gagner à tout prix. Ils ont per­du deux fois de suite chez eux (Exe­ter puis Pau, ndlr). Ils ne vou­dront pas un nou­ veau re­vers. On est pré­ve­nus. On a payé pour voir la sai­son der­nière qu’ils peuvent nous cau­ser des sou­cis. Alors, on a vrai­ment in­té­rêt à sor­tir un gros match…

Le quart à do­mi­cile est l’ob­jec­tif ? Oui, on y pense. Mais ce­la passe né­ces­sai­re­ment par un suc­cès à Bor­deaux avant la ré­cep­tion d’exe­ter. Il fau­dra les deux.

Bor­deaux en quelques mots ? Une équipe joueuse comme je di­sais. Mais L’UBB, c’est aus­si une très bonne dé­fense, une bonne conquête. Elle ne se pose pas beau­coup de ques­ tions pour pri­vi­lé­gier le jeu. Et sou­vent, ce­la paie.

« On s’est pro­mis de réa­li­ser un gros mois de jan­vier »

Vous n’étiez pas du groupe contre Tou­lon. Là, vous êtes rem­pla­çant. Vous com­pre­nez ces choix par rap­port au dé­fi phy­sique qu’im­posent cer­taines équipes ? Com­plè­te­ment. On a beau­coup de monde à ces postes et les coachs com­posent la 3e ligne en fonc­tion de l’ad­ver­saire. Tou­lon, c’était très phy­sique et Vi­to (Ko­le­li­sh­vi­li) a des qua­li­tés pour ce­la.

La pe­tite mu­sique au­tour de L’ASM de­puis le dé­but de sai­son n’est pas dan­ge­reuse? Non, concen­trons­nous sur nos pres­ta­tions. L’ob­jec­tif, pour l’ins­tant, c’est de réa­li­ser un très gros mois de jan­vier. Ce­la passe par Bor­deaux et Exe­ter.

Alors qu’ils étaient tous les deux sur le ter­rain à Bor­deaux la sai­son der­nière, cette fois La­pan­dry se­ra sur le banc au coup d’en­voi, alors que Ko­le­li­sh­vi­li (en fond) se­ra conser­vé dans le droit fil de son match plein face à Tou­lon. PHO­TO PIERRE COUBLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.