Gros coup dur pour les Ex­perts

La France perd Lu­ka Ka­ra­ba­tic avant de dé­fier la Nor­vège, ce soir (17 h 45)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Mondial De Handball -

Les Fran­çais de­vront com­po­ser sans l’un de leurs joueurs ma­jeurs. Lu­ka Ka­ra­ba­tic a dé­cla­ré for­fait pour le reste de la com­pé­ti­tion hier, en rai­son d’une sé­rieuse bles­sure à la che­ville droite contrac­tée lors de la vic­toire fa­cile contre le Ja­pon ven­dre­di.

Le pi­vot des Bleus (28 ans, 66 sé­lec­tions) et du PSG, frère ca­det de la star Ni­ko­la Ka­ra­ba­tic, était sor­ti au bout de cinq mi­nutes de jeu à la suite d’un choc avec l’un des joueurs ad­verses, qui lui est tom­bé des­sus, et n’était plus re­ve­nu sur le ter­rain.

Hier ma­tin, dans l’hôtel de l’équipe de France, il se dé­pla­çait à l’aide de bé­quilles. « L’en­torse est plus grave qu’on ne le pen­sait. Il y a rup­ture du li­ga­ment ti­bio­fi­bu­laire, ce­lui per­met­tant la sta­bi­li­té de la che­ville. Lu­ka va re­joindre son club pour conti­nuer les soins et sa che­ville se­ra im­mo­bi­li­sée », a dé­taillé le mé­de­cin de l’équipe de France, éva­luant la pé­riode d’in­ac­ti­vi­té du joueur de trois à six se­maines.

Une in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale ne se­ra « a prio­ri » pas né­ces­saire, a­t­il pré­ci­sé.

Ar­ri­vé au hand­ball de haut ni­veau sur le tard après des dé­buts très pro­met­teurs dans le ten­nis, Lu­ka Ka­ra­ba­tic s’était fait un pré­nom lors de la « re­con­quête eu­ro­péenne » au Da­ ne­mark en 2014 et n’avait plus quit­té les Bleus de­puis. Il avait rem­por­té aus­si un titre de cham­pion du monde en 2015 et une mé­daille d’ar­gent lors des Jeux de Rio l’été der­nier.

D’abord voué aux tâches dé­fen­sives, il avait pris au fil des com­pé­ti­tions de plus en plus d’im­por­tance dans le jeu of­fen­sif.

C’est donc un coup dur pour les Bleus qui, après deux matchs ai­sés contre le Bré­sil (31­16) et le Ja­pon (31­19) s’ap­prêtent à ren­trer dans le vif du su­jet ce soir (17 h 45) face à la Nor­vège. Il y a un an, la sé­lec­tion nor­dique les avait éli­mi­nés avant les de­mi­fi­nales de l’eu­ro en Po­logne, une dé­faite (24­29) sy­no­nyme de perte de leur cou­ronne eu­ro­péenne.

Mais les Bleus ont des res­sources. Après la sor­tie ven­dre­di de Lu­ka Ka­ra­ba­tic, c’est le jeune pi­vot de Mont­pel­lier Lu­do­vic Fa­bre­gas (20 ans) qui avait pris le re­lais, aux cô­tés de Cé­dric So­rhain­do.

Ha­bi­tué aux rudes tâches dé­fen­sives aus­si, Fa­bre­gas, grand es­poir du hand­ball fran­çais, a em­pi­lé 7 buts au point d’être dé­si­gné homme du match.

Di­ka Mem ap­pe­lé en ren­fort

Pour pal­lier l’ab­sence du ca­det des frères Ka­ra­ba­tic, les sé­lec­tion­neurs Di­dier Di­nart et Guillaume Gille ont néan­moins dé­ci­dé de rap­pe­ler le jeune Di­ka Mem (19 ans), qui ne fi­gu­rait pas dans la liste des seize. L’ar­rière droit du FC Bar­ce­lone est « ca­pable de dé­fendre en poste 2 », a sou­li­gné Di­dier Di­nart, et Adrien Di­pan­da, dé­jà dans l’ef­fec­tif, « peut bas­cu­ler au poste 3».

Di­ka Mem ne de­vrait tou­te­fois pas fi­gu­rer sur la feuille de match ce soir.

« Le hand­ball est un sport de contact où il y a de la casse. La bles­sure nous oblige à ré­vi­ser nos plans. A nous de nous adap­ter », a af­fir­mé Guillaume Gille, qui s’at­tend à un « gros com­bat » contre la Nor­vège.

Pour ce choc, les Bleus bé­né­fi­cie­ront du re­tour de l’ar­rière gauche Ti­mo­they Ngues­san qui, tou­ché au ta­lon gauche lors de la pré­pa­ra­tion, doit « ré­in­té­grer le groupe de­main (ce soir) ».

« Après le Bré­sil et le Ja­pon, le ni­veau va mon­ter d’un cran », a sou­li­gné Di­dier Di­nart au su­jet de la Nor­vège em­me­née par le très pro­met­teur de­mi­centre San­der Sa­go­sen.

FOR­FAIT. Lu­ka Ka­ra­ba­tic est contraint de lais­ser ses par­te­naires. Il est rem­pla­cé dans le groupe par le jeune Di­ka Mem.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.