Trei­zième suc­cès pour « Mon­sieur Da­kar »

Sté­phane Pe­te­rhan­sel une nou­velle fois vain­queur, pre­mière pour Sun­der­land en moto

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports L'actu Nationale -

Il est « Mon­sieur Da­kar », en­core et tou­jours : Sté­phane Pe­te­rhan­sel a rem­por­té hier son trei­zième Da­kar au terme d’un duel des plus « ser­rés », de son propre aveu, avec son co­équi­pier Sé­bas­tien Loeb, can­di­dat à la vic­toire pour sa deuxième par­ti­ci­pa­tion.

«C’est l’in­ten­si­té qui fait la beau­té de cette vic­toire, se dé­lecte Pe­te­rhan­sel. Elle a une sa­veur par­ti­cu­lière parce que la com­pé­ti­tion a été au plus haut ni­veau. Se battre contre Sé­bas­tien et ter­mi­ner à quelques mi­nutes (de­vant), ça n’est pas rien ! »

Bat­tu, Loeb veut ef­fa­cer les re­grets en re­gar­dant dé­jà vers l’ave­nir. « On ne peut pas se re­pro­cher grand­chose, es­time­t­il. On a tout don­né. On a fait un beau ral­lye. Deuxièmes cette an­née, il fau­dra faire mieux l’an­née pro­chaine ».

Avec Cy­ril Despres 3e, Peu­geot dé­croche son pre­mier tri­plé de­puis 1990, quand le construc­teur s’était re­ti­ré du ral­lye­raid, pour n’y re­ve­nir qu’en 2015.

La marque au lion a les griffes bien plan­tées dans une course dans la­quelle ni les Toyo­ta ni les Mi­ni n’ont réus­si à mon­trer les crocs.

Les prin­ci­paux ac­teurs de son suc­cès : Pe­te­rhan­sel, re­cord­man de vic­toires dans le plus exi­geant des ral­lyes­raids (treize, six en moto et sept en auto), et Loeb, no­nuple cham­pion du monde des ral­lyes qui confirme, avec son fi­dèle co­équi­pier Da­niel Ele­na, qu’ils ont réus­si leur re­con­ver­sion, après une 9e place pour leur pre­mier es­sai en 2016.

Na­vi­ga­tion et hors­piste ne leur font plus peur et les deux hommes ont sur­tout per­du du temps sur des in­ci­dents mé­ca­niques, comme lors de la 4e étape, où ils ont cé­dé une tren­taine de mi­nutes sur une panne mo­teur.

Loeb (5) et Pe­te­rhan­sel (3) se sont of­fert huit vic­toires d’étape sur dix pos­sibles. Despres a lui aus­si of­fert une étape au construc­teur, qui to­ta­lise en outre quatre tri­plés et ver­rouille la tête de la course de­puis la 2e étape.

« Des Da­kar aus­si ser­rés jus­qu’à la fin, on n’en a pas connu sou­vent », no­tait le vé­té­ran, qui a fait ses dé­buts dans l’épreuve en 1988 et ga­gné pour la pre­mière fois en 1991.

Fi­na­le­ment, c’est en­core lui, le te­nant du titre, 51 ans, le vi­sage bu­ri­né té­moin des an­nées pas­sées sur les pistes, le sou­rire de ce­lui qui sait, qui a su pro­fi­ter d’une cre­vai­son de son co­équi­pier pen­dant la 11e étape ven­dre­di, dans un sec­teur ra­pide et tech­nique qui au­rait dû avan­ta­ger l’an­cien pi­lote de WRC.

Avec le Qa­ta­ri Nas­ser Al At­tiyah, vain­queur en 2011 et 2015, « out » dès la 4e étape, sa voi­ture trop en­dom­ma­gée, Toyo­ta n’a pas su s’im­po­ser à tra­vers l’es­pa­gnol Na­ni Ro­ma ou le Sud­afri­cain Gi­niel de Villiers, res­pec­ti­ve­ment 4e et 5e.

Ce 39e Da­kar a aus­si été mar­qué par les in­tem­pé­ries. Deux étapes, la 6e et la 9e ont été an­nu­lées, trois autres rac­cour­cies. En tout, ce sont 1.495 ki­lo­mètres chro­no­mé­trés qui ont été an­nu­lés, sur 4.093 pré­vus ini­tia­le­ment, soit plus de 30 % du par­cours.

Le plus long sé­jour du Da­kar en Bo­li­vie de­puis qu’il a mi­gré en Amé­rique du Sud en 2009 (cinq étapes au­tour de la jour­née de re­pos di­manche), que les or­ga­ni­sa­teurs an­non­çaient dé­ci­sif, laisse un goût d’in­ache­vé.

Du cô­té des mo­tos, un vé­ri­table lea­der doit en­core émer­ger, pour prendre le re­lais de Cy­ril Despres et Marc Co­ma, qui a re­ joint l’or­ga­ni­sa­teur ASO.

Après l’aus­tra­lie avec To­by Price en 2016, c’est la Grande­bre­tagne qui s’est of­fert hier une pre­mière vic­toire dans le Da­kar, avec Sam Sun­der­land, 27 ans.

Ce­lui qui avait par­ti­ci­pé au ral­lye­raid à deux re­prises, sol­dées à chaque fois par un aban­don, en 2012 et 2014, a pris la tête lors de la 5e étape, qu’il a rem­por­tée, pour la conser­ver en­suite grâce à sa constance.

A dé­faut de tête d’af­fiche in­con­tes­tée, le construc­teur au­tri­chien KTM en­re­gistre avec Sun­der­land rien moins que sa sei­zième vic­toire consé­cu­tive. Ver­ti­gi­neux.

Moto : sei­zième vic­toire d’af­fi­lée pour KTM

PEU­GEOT. Sté­phane Pe­te­rhan­sel (à gauche) rem­porte son 7e Da­kar en auto. Bru­no Fa­min, team ma­na­ger Peu­geot, peut être sa­tis­fait, la marque au lion a si­gné un tri­plé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.