Au­ba­meyang marque mais la Gui­née-bis­sau gâche la fête

Ou­ver­ture hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports L'actu Nationale -

Au­ba­meyang avait idéa­le­ment lan­cé la fête es­pé­rée par tout le Ga­bon en mar­quant en ou­ver­ture de la CAN 2017, mais la mo­deste Gui­née-bis­sau a fi­na­le­ment gâ­ché les ré­jouis­sances (1-1) face au pays hôte, hier.

Pour sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion, la Gui­née­bis­sau a en ef­fet réus­si à éga­li­ser dans les ar­rêts de jeu d’une tête de l’at­ta­quant Jua­ry Ma­rin­ho Soares, in­con­nu comme tous ses co­équi­piers qui évo­luent dans des équipes mo­destes, au Por­tu­gal no­tam­ment.

Le Ga­bon avait pour­tant pris le match en main avec ses deux stars, son ca­pi­taine Pierre­eme­rick Au­ba­meyang, le bu­teur du Bo­rus­sia Dort­mund, et Ma­rio Le­mi­na, le mi­lieu de la Ju­ven­tus Tu­rin.

C’est d’ailleurs le Pié­mon­tais qui a son­né la fin du round d’ob­ser­va­tion avec une frappe contrée dans la sur­face (19e).

À la re­prise, Au­ba­meyang, qui au­rait même pu s’of­frir en­suite un dou­blé en étant plus pré­cis (68 ), trou­vait en­fin l’ou­ver­ture pour per­mettre au Ga­bon d’ins­crire le 1er but du tour­noi en glis­sant au fond des fi­lets un centre­tir de Bouan­ga (50e).

Les joueurs de Gui­néeBis­sau, au ga­ba­rit sou­vent im­pres­sion­nants, ne bais­saient en ef­fet pas les bras, pla­çant plu­sieurs contreat­taques qui an­non­çaient le pire.

Après ce fi­nal en eau de bou­din et ce but de la Gui­née­bis­sau dans les ar­rêts de jeu (90e+1), le Ga­bon et tout un peuple se re­trouvent dé­jà à jouer qua­si­ment le tout pour le tout mer­cre­di face au Bur­ki­na Fa­so.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.