La force brute de Tour­lo­nias est tout un art Su­jet pour le bac

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Agglomération chamalières -

Une for­mi­dable ex­po­si­tion est pré­sen­tée jus­qu’à dé­but juin dans la bras­se­rie du ly­cée d’en­sei­gne­ment gé­né­ral et du ly­cée des mé­tiers de l’hô­tel­le­rie de la res­tau­ra­tion et du tou­risme de Cha­ma­lières.

Dix oeuvres de Jean Tour­lo­nias, ar­tiste peintre né à Cé­ba­zat en 1937 et dé­cé­dé en 2000, y sont vi­sibles dans le res­tau­rant, au grand éton­ne­ment d’un pu­blic dé­jà convain­cu de l’ex­cel­lence des plats qui lui sont ser­vis par le ly­cée.

Cet ar­tiste est un re­pré­sen­tant cé­lèbre de l’art brut : il a été ex­po­sé au Centre Pom­pi­dou et à la Halle Saint Pierre à Pa­ris, ain­si que dans des lieux pres­ti­gieux à l’étran­ger.

Sur toile ci­rée

Jar­di­nier de son état, il s’est consa­cré à la pein­ture en uti­li­sant presque tou­jours le même for­mat sur des toiles ci­rées.

Il des­si­nait des scoo­ters, des cou­pés ou des mé­ha­ris as­so­ciés à chaque fois à des per­son­nages aus­si va­riés qu’une miss France ou un pré­sident de L’UDR, quand ce n’était pas des au­to­por­traites.

L’or­tho­graphe y est dé­faillante, la com­po­si­tion ré­pé­ti­tive, et pour­tant, le charme opère, grâce à la puis­sance des cou­leurs, l’in­ser­tion de car­touches ex­pli­quant les ca­rac­té­ris­tiques du mo­teur, ou l’état civil du per­son­nage re­pré­sen­té.

Il se si­tue plei­ne­ment dans le sillage de Jean Du­buf­fet, émi­nent re­pré­sen­tant de l’art brut, qui a écrit en 1968 As­phyxiante culture, re­ven­di­quant le droit de créa­tion pour des sin­gu­liers de l’art.

Cer­tains lieux em­blé­ma­tiques et sou­te­nus par des jour­naux comme HEY ou Ar­ten­sion font état de cette créa­tion.

C’est ain­si qu’à La­pa­lisse, le centre L’art en marche, pa­tron­né par Luis Mar­cel, mon­trait la di­ver­si­té et l’éner­gie vi­tale de ces ar­tistes is­sus pour la plu­part de mi­lieux po­pu­laires. Le centre vient de fer­mer, ce qui semble au­gu­rer de tristes len­de­mains sur notre époque in­cer­taine.

Ggrâce à la gé­né­ro­si­té du pa­tron de ce centre d’art, tru­blion convain­cu et grand spé­cia­liste, l’ami­tié avec le pro­fes­seur d’arts plas­tiques Vé­ro­nique Bau­din, la par­ti­ci­pa­tion ef­fi­cace du chef de tra­vaux Alexan­dra Ma­rion, et du chef d’éta­blis­se­ment Ka­rine Na­tale, les élèves de la sec­tion d’arts plas­tiques ont mis en place l’ex­po­si­tion, et ré­flé­chir à la scé­no­gra­phie, tout en fai­sant l’ob­jet d’un su­jet du bac­ca­lau­réat.

EX­PO­SI­TION AU LY­CÉE. Les élèves de la sec­tion art plas­tique avec Ka­rine Na­tale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.