Fré­dé­ric Dard, dit San­an­to­nio

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Jean-marc Laurent jean-marc.laurent@cen­tre­france.com

À fré­quen­ter San­an­to­nio de­puis l’ado­les­cence, Éric Bou­hier en a adop­té les codes lit­té­raires re­belles et la li­ber­té de les bous­cu­ler pour com­po­ser un dic­tion­naire tru­cu­lent tout en­tier consa­cré à Fré­dé­ric Dard et à son oeuvre san­an­to­nienne ten­ta­cu­laire. Médecin (entre autre), Éric Bou­hier aus­culte son au­teur fé­tiche et ses per­son­nages qui ne le sont pas moins (Bé­ru, Berthe, Cae­sar Au­guste Pi­naud… et leur ri­bam­belle d’ava­tars) à la lu­mière de leurs nom­breux alias et saillies. Fré­dé­ric Dard a beaucoup écrit et l’on a beaucoup écrit sur lui, dont quelques dic­tion­naires dé­jà. L’as­pect bi­po­laire de Fré­dé­ric Dard n’étant plus à dé­mon­trer, le di­co d’eric Bou­hier montre la co­hé­rence de l’homme et de l’oeuvre der­rière leurs deux ver­sants de gé­né­ro­si­té. « L’homme n’est ja­mais loin du ro­man­cier ». Un homme at­teint du mal de vivre, do­té d’un hu­mour à toute épreuve. « Vous avez ai­mé San­an­to­nio, vous al­lez ado­rer Fré­dé­ric Dard ! », pro­met le doc­teur Bou­hier. Le com­mis­saire San­an­to­nio, héros ro­ma­nesque por­té sur le beau sexe, do­té d’une tren­taine de sur­noms, est le per­son­nage prin­ci­pal de 183 ro­mans qui ont des­si­né peu à peu sa bio­gra­phie, pas tou­jours co­hé­rente, pointe Éric Bou­hier. San­a., hé­ri­tier de Ra­be­lais et de Cé­line, ca­pable de glis­ser de l’hu­mour et de la poé­sie même dans les su­jets les plus sca­breux. San­a., homme de coeur ? Fré­dé­ric Dard, dit San­an­to­nio : « son oeuvre est un Dic­tion­naire amou­reux de l’amour ! » dé­montre Eric Bou­hier.

de San­an­to­nio, Éric Bou­hier, Plon, 716 pages, 25 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.