Les Bleus lo­gi­que­ment au ren­dez-vous

La France ac­cro­chée face à l’is­lande, hier (31­25)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale - Ro­main Lé­ger ro­main.le­ger@cen­tre­france.com LILLE (stade Pierre-mau­roy).

En­nuyée par l’is­lande en dé­but de match, la France a mis une mi-temps avant de se li­bé­rer et d’aller cher­cher sa qua­li­fi­ca­tion (31-25), por­tée par un in­croyable pu­blic lil­lois. Mar­di, en quart de fi­nale, les Ex­perts dé­fie­ront la Suède ou la Bié­lo­rus­sie.

De longues mi­nutes, ils sont res­tés en­semble, au beau mi­lieu de cette im­mense arène, à pro­fi­ter de l’am­biance. Tout sim­ple­ment. Les yeux grands ou­verts, les bras ten­dus vers le ciel et ces gra­dins en­flam­més. Ils ont beau avoir dé­jà tout ga­gné, les Ex­perts n’avaient en­core ja­mais évo­lué de­vant 28.000 spec­ta­teurs ! Alors ils ont sa­vou­ré. Hier soir, Lille a éta­bli un nou­veau re­cord d’af­fluence pour un match de handball en France. En re­tour, les Bleus ne pou­vaient pas faire au­tre­ment que d’of­frir une qua­li­fi­ca­tion pour les quarts de fi­nale de ce cham­pion­nat du monde. Ce qu’ils ont fait avec sé­rieux (31­25), même si on pour­ra trou­ver à re­dire sur leur en­tame de match. leurs fon­da­men­taux : une dé­fense so­lide, or­ga­ni­sée au­tour d’un Lu­do­vic Fa­bre­gas qui prend un vo­lume in­croyable au fil des ren­contres. Le jeune pi­vot de Mont­pel­lier, 20 ans, a d’ailleurs été élu homme du match, hier soir. Une dis­tinc­tion qui au­rait pu aus­si échoir à un autre mi­not, Ne­dim Re­mi­li, 21 ans, au­teur une nou­velle fois d’une en­trée pleine de punch.

Si l’is­lande, vice­cham­pionne olym­pique en 2008, n’est plus vrai­ment ce qu’elle était, sur­tout sans son gé­nial de­mi­centre Aron Pal­mar­son, elle au­ra tout de même don­né du fil à re­tordre aux Bleus pen­dant un bon mo­ment. Alors que quelques cou­rants d’air frais tra­ver­saient le stade Pierre­mau­roy, Ka­ra­son et com­pa­gnie ont un peu re­froi­di l’am­biance en dé­but de soi­rée, en trou­vant de nom­breuses so­lu­tions à longue dis­tance. Après onze mi­nutes, les Fran­çais, fé­briles, cris­pés, peut­être ten­dus par le contexte, étaient me­nés 7­4. Mo­ment choi­si par le staff pour po­ser un temps­mort. Un re­ca­drage payant, puisque dans la fou­lée, les Bleus ont vite re­pris leurs es­prits et les com­mandes de la par­tie, avec trois buts consé­cu­tifs de Mi­chaël Gui­gou (9­8, 20’).

Pro­gres­si­ve­ment, les Fran­çais ont res­ser­ré leur dé­fense, et l’is­lande s’est es­souf­flée, avant de connaître un gros pas­sage à vide au re­tour des ves­tiaires. So­ rhain­do (3/4) et Fa­bre­gas (5/6), au pi­vot, ont été abreu­vés de bal­lons par Ka­ra­ba­tic et Nar­cisse, Re­mi­li a pris ses res­pon­sa­bi­li­tés de loin (5/8), Omeyer a sor­ti quelques ar­rêts, et la France s’est en­vo­lée au score, en pas­sant un 7­2 à son ad­ver­saire (21­15, 39’). Les Is­lan­dais, grâce au puis­sant bras gauche de Ka­ra­son (7 buts), ont un temps en­voyé l’illu­sion de pou­voir re­ve­nir (25­22, 52’), mais les Fran­çais ont maî­tri­sé leur fin de match, et don­né le der­nier coup de rein né­ces­saire. C’est Da­niel Nar­cisse qui a plan­té les ul­times ban­de­rilles, rap­pe­lant qu’à 37 ans, il n’avait rien per­du de son un contre un !

L’équipe de France est en quart de fi­nale de son Mon­dial, c’était at­ten­du. Reste à sa­voir qui lui fe­ra face, mar­di soir, à Lille. La Bié­lo­rus­sie, ou plus cer­tai­ne­ment la Suède.

LA FICHE

France bat Is­lande 31-25 (mi-temps : 14-13). Ar­bitres : MM. Grillo-lo­pez et Len­ci (ARG). 28.010 spec­ta­teurs. France : Omeyer (11 ar­rêts sur 34 tirs), Gé­rard (-) - Re­mi­li (5/8), Nyo­kas (-), Nar­cisse (4/7), Ka­ra­ba­tic (4/9), Ma­hé (-), N’gues­san (-), Ac­cam­bray (-), Aba­lo (1/1), So­rhain­do (3/4), Gui­gou (6/8 dt 2/2 pen), Fa­bre­gas (5/6), Di Pan­da (1/2), Porte (2/2), Mem (-). Deux ex­clu­sions. En­traî­neurs : Di­nart et Gille. Is­lande : Gus­tavs­son (6 ar­rêts sur 29 tirs), Ed­vard­sson (1 ar­rêt sur 9 tirs) - Krist­jans­son (-), Ka­ra­son (7/12), Hall­grim­sson (-), At­la­son (2/6), Si­gurd­sson (-), Gud­mund­sson (4/9), A. Gun­nars­son (2/2), Ar­nas­son (-), B. Gun­nars­son (2/2), Jons­son (1/2), Hel­ga­son (-), Ma­gnus­son (1/2 dt 1/1 pen), Sma­ra­son (3/3). Quatre ex­clu­sions. Entraîneur : Sveins­son.

COSTAUD. Elu homme du match, Lu­do­vic Fa­bre­gas, 20 ans, a beaucoup pe­sé sur la ren­contre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.