RÉ­AC­TIONS RE­CUEILLIES EN ZONE MIXTE

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale - Laurent Cour­si­mault

Di­dier Di­nart (entraîneur de l’équipe de France). « L’is­lande n’a pas pour ha­bi­tude de nous fa­ci­li­ter la tâche. Il a donc fal­lu se se­couer… Nous avons tout de même va­li­dé le dé­rou­le­ment très po­si­tif de la phase de poules. Ce­la nous per­met de nous pré­pa­rer pour les quarts de fi­nale. Le but, main­te­nant, c’est de nous ou­vrir les portes de Pa­ris et de la de­mi-fi­nale. Le ni­veau va mon­ter d’un cran au pro­chain match. On sent qu’il y a énor­mé­ment d’at­tente ». Thier­ry Omeyer (gar­dien de l’équipe de France). « Avec un gros écart au dé­but de la se­conde pé­riode, il était im­por­tant de se dire que le match n’était pas ter­mi­né. Notre dé­fense a été per­for­mante et on a pu ré­cu­pé­rer des bal­lons, pour mar­quer sur at­taques ra­pides ». Lu­do­vic Fa­bre­gas (pi­vot des Bleus). « L’en­tame n’a pas été idéale. C’était peut-être lié à l’en­vi­ron­ne­ment, car on n’a pas l’ha­bi­tude de jouer de­vant 28.000 per­sonnes. Après, nous avons été ca­pables de faire la dif­fé­rence au re­tour des ves­tiaires. 28.000 per­sonnes au­tour de nous ! C’était très im­pres­sion­nant quand on le­vait la tête ». Ne­dim Re­mi­li (ar­rière droit des Bleus). « Je n’ai pas été très bon en pre­mière mi-temps, donc j’avais à coeur de me rat­tra­per en deuxième. C’est ce que j’ai fait donc je suis content. L’am­biance dans les tri­bunes était ex­tra­or­di­naire ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.