LA SE­MAINE DE JACQUES MAILHOT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Septième jour -

Si Ma­nuel Valls avait connu son pré­di­cat, peut être ne se­rait­il ja­mais al­lé à la mai­rie de Lam­balle. Un an­cien Pre­mier mi­nistre se fai­sant gi­fler de­vant le mi­nistre de la Dé­fense, c’est fâ­cheux. Ce­la tend à mon­trer qu’il y a des failles dans notre bou­clier mi­li­taire.

La man­dale, la baigne, le ram­pon­neau, la tal­mouse, le mar­ron ou la châ­taigne re­lèvent de la fange sau­va­geonne, pas des pratiques ci­toyennes. Après la fa­rine..., le souf­flet ! On nage dans la cui­sine po­li­tique, di­ront les mé­di­sants. Pour­quoi tant d’ani­mo­si­té ? Se­rait­ce ce cô­té tré­pi­dant de l’an­cien Pre­mier mi­nistre, à cô­té du­quel Ni­co­las Sar­ko­zy pas­se­rait pour pla­cide ? C’est à ce genre de pé­ri­pé­ties qu’on me­sure le ni­veau d’in­di­gence mo­rale et cultu­relle dans le­quel nous avons dé­ri­vé. Plu­tôt que de s’achar­ner sur notre gram­maire fran­çaise qui n’a ja­mais por­té pré­ju­dice à per­sonne, on fe­rait sans doute mieux de re­fondre l’en­sei­gne­ment de la mo­rale ci­vique et du res­pect de ce bien in­es­ti­mable qui s’ap­pelle « Ré­pu­blique ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.