Les Ex­perts à une marche d’une sixième étoile

La France dé­fie la Nor­vège en fi­nale du Mon­dial (17 h 30).

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - La une - À Pa­ris, Laurent Cour­si­mault laurent.cour­si­mault@cen­tre­france.com

La France, fa­vo­rite à do­mi­cile, af­fronte, ce soir (17 h 30), un ad­ver­saire que l’on n’at­ten­dait pas à pa­reille fête. Une heure pour fi­nir le tra­vail…

C’est le Jour­j ! Le der­nier di­manche du mois de jan­vier qui pour­rait me­ner, dans la soi­rée, l’équipe de France de handball vers un sixième titre mon­dial. Un Graal que seule dé­sor­mais la Nor­vège peut lui contes­ter, à l’oc­ca­sion d’une fi­nale qui se joue­ra à gui­chets fermés (15.000 per­sonnes at­ten­dues), der­rière les murs en­ga­zon­nés de l’ac­corho­tels Are­na de Pa­ris (EX­POPB à Ber­cy).

Sans chau­vi­nisme au­cun, les Bleus par­ti­ront fa­vo­ris, au re­gard de la maî­trise dont ils ont fait preuve de­puis le dé­but du tour­noi. Et n’étant ja­mais vé­ri­ta­ble­ment in­quié­tés, en de­hors du quart de fi­nale contre la Suède, à Lille, quand, à l’aube de la 50e mi­nute, l’in­dé­ci­sion pré­va­lait en­core…

« Tout peut ar­ri­ver »

Pour se re­trou­ver de nou­veau sur le toit du monde, après leur échec en fi­nale des JO de Rio, l’an pas­sé face au Da­ne­mark, les Bleus comp­te­ront sur leurs icônes. Celles qui ont brillé ces der­niers jours, Ni­ko­la Ka­ra­ba­tic, Mi­chael Gui­gou, Da­niel Nar­cisse. Et celles dont on at­tend qu’elles éclairent en­fin les dé­bats, à com­men­cer par Thier­ry Omeyer, re­lé­gué au rang de rem­pla­çant lors de la de­mi­fi­na­ le contre la Slo­vé­nie. Der­rière, la classe bi­be­ron, avec les Ne­dim Re­mi­li, Ti­mo­they N’gues­san et autre Lu­do­vic Fa­bre­gas, au­ra pour mis­sion de faire bas­cu­ler la ren­contre. Là où le ta­lent ne manque pas, même s’il de­mande en­core à être ci­se­lé… Mal­gré ce­la, le col­lec­tif tri­co­lore semble taillé sur me­sure pour sup­por­ter sur son maillot le poids d’une sixième étoile, d’au­tant qu’il se­ra pous­sé, à do­mi­cile, par des sup­por­ters tom­bés sous le charme de­puis long­temps. Un sou­ tien de taille qu’il se­rait mal­ve­nu d’oc­cul­ter.

L’al­le­magne, reine d’eu­rope, le Da­ne­mark, cham­pion olym­pique en titre, l’es­pagne et la Croa­tie éli­mi­nés, la France comp­te­ra sur son ex­pé­rience dans les grands ren­dez­vous, à un stade de la com­pé­ti­tion où la fraî­cheur phy­sique consti­tue­ra un réel atout. Le groupe de Di­dier Di­nart et de Guillaume Gille a bé­né­fi­cié de 24 heures de re­pos de plus que les Nor­vé­ giens, vain­queurs face à la Croa­tie, ven­dre­di, après pro­lon­ga­tion.

« Tout peut ar­ri­ver, même contre la meilleure équipe du monde », es­time Krist­jan Bjorn­sen, l’ai­lier droit nor­dique (41 buts). « On va se battre pour dé­cro­cher la plus belle mé­daille, pour nous faire plai­sir et pour ré­pondre aux at­tentes du pu­blic », ré­torque Di­dier Di­nart, coach et ex­joueur. Il suf­fit main­te­nant de pas­ser de la pa­role aux actes…

MIXTE. L’ex­pé­rience de Ni­ko­la Ka­ra­ba­tic (n° 13), la jeu­nesse de Lu­do­vic Fa­bre­gas : la France a les armes pour vaincre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.