Une ré­vo­lu­tion­naire mise en scène de la Ré­vo­lu­tion fran­çaise

Pre­mière cler­mon­toise réus­sie pour Ça ira (1) Fin de Louis, la der­nière créa­tion de Pom­me­rat

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Si On Sortait - Max Do­zolme

La salle Jean-coc­teau de la Mai­son de la Culture était de­bout, hier soir, pour ac­cla­mer la per­for­mance de Joël Pom­me­rat et des 30 ac­teurs et fi­gu­rants sur scène.

Ça ira (1) Fin de Louis. Der­rière ce titre énig­ma­tique et la­cu­naire, se cache une oeuvre plé­bis­ci­tée par le pu­blic et les cri­tiques. De­puis sa créa­tion en 2015 au théâtre Nan­terre­aman­diers à Pa­ris et une tour­née in­ter­na­tio­nale, la pièce avait fait un triomphe aux Mo­lières 2016 : Mo­lière du meilleur spec­tacle, du meilleur met­teur en scène et du meilleur au­teur du théâtre pu­blic. La re­pré­sen­ta­tion, hier soir, de ce que ce que Joël Pom­me­rat dé­signe comme une « fic­tion vraie », n’a pas fait ex­cep­tion.

Am­bi­tion dé­me­su­rée

« Ça ira (1) Fin de Louis » est une oeuvre de grande di­men­sion. Am­bi­tieuse par son ob­jec­tif : Ré­su­mer, en un souffle, la den­si­té ex­cep­tion­nelle des évé­ne­ments po­li­tiques qui ont fa­çon­né le fu­tur vi­sage de la France entre 1789 et 1790.

Fleuve par sa du­rée, quatre heures et de­mie, et par le nombre d’ac­teurs et de fi­gu­rants. Gran­diose par le jeu des ac­teurs et la mise en scène contem­po­raine, sobre et per­cu­tante de l’au­teur et met­teur en scène qui plonge le pu­blic en plein coeur des tour­ments ré­vo­lu­tion­naires. « Ça ira (1) Fin de Louis » prouve à quel point Joël Pom­me­rat a fait sien les en­sei­gne­ments de Meye­rhold en ce qui concerne les in­ter­ac­tions entre scène et salle ain­si que ceux de Brecht dans l’éco­no­mie des dé­cors et dans une cer­taine « dis­tan­cia­tion » in­vi­tant le spec­ta­teur à ré­flé­chir à l’ac­tua­li­té de ce ré­cit his­to­rique et à res­sen­tir, telle une gifle au vi­sage, la vio­lence de cette pé­riode.

La der­nière re­pré­sen­ta­tion cler­mon­toise, au­jourd’hui à 15 heures de Ça ira (1) Fin de Louis af­fiche com­plet.

PHO­TO FRANCK BOI­LEAU

« FIC­TION VRAIE ». Les évé­ne­ments de 1789 n’ont ja­mais pa­ru si ac­tuels…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.