Alé­sia : la dé­faite vic­to­rieuse

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

C’est à la date “52 avant notre ère” que le siège d’alé­sia est dé­cryp­té par l’his­to­rien et ar­chi­viste Yann Po­tin comme la dé­faite fon­da­trice, le mythe de la red­di­tion de­vant le maître de l’em­pire, un geste qui fait naître la lé­gende de la Ré­sis­tance. Avec Alé­sia, écrit Yann Po­tin, « la fer­veur dé­ployée en culte pour Alé­sia s’est trans­for­mée en syn­drome de la dé­faite glo­rieuse. Au point que se trouve ain­si for­gé le pre­mier maillon d’un cha­pe­let de ba­tailles per­dues – que la mé­moire na­tio­nale se charge d’épe­ler avec une cu­rieuse fas­ci­na­tion, de Poi­tiers à Azin­court, de Pa­vie à Wa­ter­loo, de Se­dan à Pa­ris, et de Tra­fal­gar à Diên Biên Phu. » Et ajoute l’au­teur : « La dé­faite au­rait ceci de su­pé­rieur à la vic­toire dans l’his­toire de France : elle en­ra­cine l’union na­tio­nale. » Et le mythe fe­ra de Vercingétorix, chef de guerre im­berbe, un conqué­rant che­ve­lu, com­pa­gnon d’as­té­rix, com­bat­tant du vil­lage gau­lois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.