La ri­poste de l’eu­rope du Sud

Face à l’amé­rique de Trump, les pays eu­ro­péens ri­ve­rains de la Mé­di­ter­ra­née veulent ren­for­cer l’union

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & Monde Actualités -

Fran­çois Hol­lande a ap­pe­lé, hier, l’eu­rope à faire bloc et à op­po­ser une ré­ponse « ferme » à Do­nald Trump qui s’était ré­joui bruyam­ment du Brexit.

«Je crois que nous de­vons ré­pondre [à Do­nald Trump] », avec « fer­me­té », a mar­te­lé Fran­çois Hol­lande en marge d’un som­met de sept pays du sud de l’union eu­ro­péenne réuni à Lis­bonne. Une dé­cla­ra­tion faite avant son tout pre­mier en­tre­tien té­lé­pho­nique avec le nou­veau lo­ca­taire de la Mai­son­blanche.

« En ces temps d’in­cer­ti­tude au ni­veau mon­dial, il est es­sen­tiel d’avoir une Eu­rope plus forte et plus unie » pour ré­af­fir­mer ses « va­leurs de dé­mo­cra­tie, de li­ber­té et de com­merce libre », a in­sis­té le Pre­mier mi­nistre por­tu­gais, An­to­nio Cos­ta.

Ce « som­met des pays mé­di­ter­ra­néens de L’UE », qui a réuni l’es­pagne, l’ita­lie, la Grèce, Chypre et Malte, s’est conclu par une dé­cla­ra­tion com­mune, qui sans men­tion­ner ex­pli­ci­te­ment la nou­velle ad­mi­nis­tra­tion amé­ri­caine, a ap­pe­lé à une Union eu­ro­péenne « forte et unie » et à une re­lance éco­no­mique sur le conti­nent.

« L’épreuve de vé­ri­té »

« L’eu­rope est de­vant l’épreuve de vé­ri­té, de­vant l’heure des choix », a ré­pli­qué hier Fran­çois Hol­lande. Seul par­mi les sept di­ri­geants réunis à Lis­bonne à évo­quer ex­pli­ci­te­ment la nou­velle ad­mi­nis­tra­tion amé­ri­caine lors de la confé­rence de presse fi­nale du som­met, il a ren­ché­ri : « nous de­vons me­ner un dia­logue ferme » avec elle. L’ad­mi­nis­tra­tion Trump, a­t­il en­chaî­né, doit dé­sor­mais « faire la dé­ mons­tra­tion qu’elle veut ré­gler les pro­blèmes » du monde, qu’il s’agisse des crises du MoyenO­rient, de l’ukraine, du ter­ro­risme, de l’ac­cord de Pa­ris sur le cli­mat ou des ques­tions com­mer­ciales.

Si, of­fi­ciel­le­ment, le chan­ge­ment ra­di­cal à Wa­shing­ton ne fi­gu­rait pas à l’ordre du jour du som­met lis­boète, les six autres di­ri­geants l’ont évo­qué à de­mi­mot. Le chef du gou­ver­ne­ment es­pa­gnol, Ma­ria­no Ra­joy, qui ac­cueille­ra la pro­chaine réunion des sept à Ma­drid en avril, a ain­si cé­lé­bré le « mode de vie » des Eu­ro­péens, por­teur se­lon lui, de « bien­être, de ci­vi­li­sa­tion et de droits hu­mains ».

« Nous vi­vons des temps dif­fi­ciles où ré­af­fir­mer les ré­sul­tats et les va­leurs de l’union eu­ro­péenne a du poids », a plai­dé son ho­mo­logue ita­lien, Pao­lo Gen­ti­lo­ni.

PHO­TO AFP

SOM­MET. Fran­çois Hol­lande, hier, en com­pa­gnie du Pre­mier mi­nistre por­tu­gais, An­to­nio Cos­ta.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.