Pixel Ven­geur dé­di­cace sa re­créa­tion de Gai-lu­ron

L’au­teur em­blé­ma­tique de Fluide Gla­cial était hier, à Cler­mont­fer­rand

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Si on sortait -

Pixel Ven­geur est al­lé à la ren­contre des Bd­vores cler­mon­tois, lors d’une séance de dé­di­cace et une exposition or­ga­ni­sée hier, à la li­brai­rie Mo­mie, à Cler­mont.

Be­noît Ser­rou, plus connu sous le pseu­do­nyme de Pixel Ven­geur, a pré­sen­té des sto­ry­boards de Fab­ca­ro ain­si que plu­sieurs tra­vaux et des­sins pré­pa­ra­toires qu’il a réa­li­sés avant de re­don­ner vie à Gai­lu­ron, le chien em­blé­ma­tique créé par Got­lib en 1964.

« Un mo­ment d’échange où l’on n’est pas pres­sé par le temps »

Dans un style à la fois fi­dèle à Got­lib et per­son­nel, Pixel Ven­geur a réus­si le dé­fi de res­sus­ci­ter le chien flem­mard au­jourd’hui âgé de 53 ans et de faire se ren­con­trer les gé­né­ra­tions. Un ren­dez­vous in­ter­gé­né­ ra­tion­nel in­car­né, hier, du­rant toute l’après­mi­di par des lec­teurs et des fans de tous les âges ve­nus en nombre faire dé­di­ca­cer leur al­bum. « Nous ad­mi­rons le tra­vail de Pixel Ven­geur qui est un des très grands au­teurs fran­çais ac­tuels. Nous l’ap­pré­cions pro­fes­sion­nel­le­ment et hu­mai­ne­ment. Lors­qu’on lui a pro­po­sé de ve­nir dans notre li­brai­rie, Pixel a tout de suite ac­cep­té. Il a la même concep­tion que nous de ce que doit être une séance de dé­di­cace, c’est­à­dire un mo­ment d’échange et de ren­contre où l’on n’est pas pres­sé par le temps comme ça peut être le cas lors des sa­lons ou des conven­tions. » ex­plique Ju­lie, li­braire de Mo­mie. Hier, les lec­teurs ont ren­con­tré Pixel Ven­geur et se sont aus­si ren­con­trés entre lec­teurs, pas­sion­nés de la pre­mière gé­né­ra­tion et néo­phytes.

DIA­LOGUE. Les lec­teurs ren­contrent le des­si­na­teur et se ren­contrent aus­si entre pas­sion­nés et néo­phytes. PHOTO RICHARD BRU­NEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.