Une tra­gé­die ru­rale

Avec Trois Sai­sons d’orage, Cé­cile Cou­lon ex­plore les par­ti­cu­la­ri­tés de la vie ru­rale sur trois gé­né­ra­tions. Sai­sis­sant.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Ré­mi Bon­net re­mi.bon­net@cen­tre­france.com Trois Sai­sons d’orage.

Dix ans de « car­rière » et dé­jà neuf ro­mans. Cé­cile Cou­lon, au­teur cler­mon­toise âgée de seule­ment 26 ans, est du genre pro­li­fique. Mais la littérature n’est pas une af­faire de sta­tis­tiques. En cette ren­trée 2017, la jeune femme confirme son sta­tut d’écri­vain qui compte dans le pay­sage cultu­rel ac­tuel.

Dans son nou­veau roman, Trois Sai­sons d’orage, elle étu­die, avec une pré­ci­sion par­fois gla­çante, la vie dans un coin re­cu­lé de la France ru­rale sur plu­sieurs gé­né­ra­tions.

La ré­gion s’ap­pelle Les Trois Gueules, et à notre connais­sance, elle n’existe que dans l’ima­gi­na­tion de l’écri­vain.

D’après ses mots, c’est une « for­te­resse de fa­laises ré­pu­tée in­fran­chis­sable ». Un ter­ri­toire in­hos­pi­ta­lier où le monde ex­té­rieur n’est pas le bien­ve­nu.

Comme dans une tra­gé­die grecque, le livre se nour­rit des pas­sions qui tour­mentent les hu­mains et font pal­pi­ter les coeurs un peu trop vite. Mal­gré les bonnes ac­tions et les sou­rires de fa­çade, un abyme se creuse, len­te­ment, entre les êtres, comme un acide érode la pierre. Car le Mal, im­pal­pable, aveugle, tra­vaille ici à son rythme, em­poi­son­nant pe­tit à pe­tit ces fa­milles mau­dites, jus­qu’au drame fi­nal.

Faire pal­pi­ter les coeurs un peu trop vite

Mais avant que l’in­évi­table se pro­duise, Cé­cile Cou­lon prend tout son temps pour dres­ser la car­to­gra­phie de cet en­fer cam­pa­gnard, dé­cri­vant, avec la mé­ti­cu­lo­si­té d’un en­to­mo­lo­giste, les us et cou­tumes de ces re­pré­sen­tants de l’an­cien monde.

Grâce à elle, ces tra­vailleurs, pay­sans et mé­de­cins ru­raux re­trouvent un vi­sage et une per­son­na­li­té, loin des cli­chés ha­bi­tuels de la littérature dite « de ter­roir ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.