Se­rin dans le bain, Dous­sain vi­lain

Les tops et les flops de cette pre­mière 2017

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - À Twi­cken­ham, Va­lé­ry Le­fort

Si le jeune de­mi de mê­lée bor­de­lais a convain­cu, l’ou­vreur tou­lou­sain a com­mis une bé­vue im­pen­sable à ce ni­veau.

La pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion de Se­rin. Le jeune Lan­dais de L’UBB ne s’est pas ra­té pour sa pre­mière en grand for­mat. Pour­tant, même No­vès s’était in­ter­ro­gé sur sa ca­pa­ci­té à « ab­sor­ber la pres­sion dans un tel en­vi­ron­ne­ment ». Il a de quoi être ras­su­ré après l’heure pas­sée sur le ter­rain par son n° 9. Les quelque 82.000 bu­veurs de bière de Twi­cken­ham ne l’ont pas gê­né plus que ça. « Sa pas­seest un ré­gal. Il s’est mon­tré dis­po­nible. C’est un très bon dé­but », sou­riait Guy Ac­co­ce­be­ry, an­cien ti­tu­laire du poste à Bor­deaux puis en Bleu, et quelque part « par­rain » de Se­rin.

La so­li­da­ri­té des Bleus. Elle fut de deux ordres. La pre­mière a trait au pla­quage dé­li­bé­ré­ment en re­tard de Wood, sorte de gla­dia­teur sor­ti d’un pé­plum aux al­ lures de Ra­han. Quand le n° 7 de Nor­thamt­pon vint cas­ser du bois sur les côtes de Se­rin, les autres Bleus se ruèrent sur lui comme un seul homme. Genre « touche pas au mi­not ! ». L’autre so­li­da­ri­té fut d’ordre dé­fen­sif. Plu­sieurs fois, les An­glais sont ve­nus « ex­plo­ser » près de la ligne fran­çaise pour fi­na­le­ment re­cu­ler. Ils n’ont d’ailleurs ins­crit qu’un seul es­sai par TE’O, l’autre si­gné May étant jus­te­ment re­fu­sé pour un come­back su­perbe de Na­kai­ta­ci bou­tant l’an­glais sur le ligne de touche.

La der­nière action et le coup de pied ra­té de Dous­sain. La der­nière action et le coup de pied ra­té de Dous­sain. Il reste deux mi­nutes à jouer quand la France ob­tient une pé­na­li­té aux 40 mètres. Ne fau­til pas la ten­ter, avec le pied de mam­mouth de Sped­ding même si le Cler­mon­tois, au­teur jusque­là d’une per­for­mance ma­jus­cule, semble cuit ?

No­vès « si­dé­ré » par la touche ra­tée de Dous­sain

Alors Dous­sain, qui vient tout juste de ren­trer et for­cé­ment frais comme un gar­don, va trou­ver la touche. His­toire de cher­cher en­suite une pé­na­li­té pour dé­cro­cher le nul ou même, pour­quoi pas, vi­ser un es­sai coup de poi­gnard qui au­rait fait taire les « Swing Low, sweet cha­riott » dé­va­lant des tri­bunes ?

Sauf que le Tou­lou­sain s’est pré­ci­pi­té et a trou­vé Brown ! Com­men­taire sans conces­sion de No­vès sur ce lou­pé : « Ne pas trou­ver cette touche, ce­la me si­dère ! ». Dous­sain risque sans doute prendre « cher » entre quatre yeux…

SE­RIN. Le jeune de­mi de mê­lée bor­de­lais n’a pas ra­té sa pre­mière à Twi­cken­ham et il a su mettre son équipe dans l’avan­cée.

ON N’A PAS AIMÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.