RÉ­AC­TIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby -

GUY NO­VÈS/SÉ­LEC­TION­NEUR DE LA FRANCE. « J’ai la fai­blesse de pen­ser qu’on fi­ni­ra par mar­quer, mais je ne sais pas si les oc­ca­sions man­quées sont si­gni­fi­ca­tives. Les oc­ca­sions y étaient, il faut conti­nuer à tra­vailler mais on est sur la bonne voie. Ce qui me fait mal, c’est de voir l’équipe pol­luée par un cer­tain nombre de pe­tites fautes in­di­vi­duelles. J’ai l’im­pres­sion que chaque joueur, qui a dé­bu­té ou est en­tré, a com­mis une faute im­par­don­nable. De re­pla­ce­ment, en dé­fense, en mê­lée, un bal­lon en l’air qu’on n’at­trape pas, un ruck du­quel on ne s’écarte pas. Il y a vrai­ment eu trop de choses comme ca. On a un coeur gros comme ça, on conti­nue de dé­ve­lop­per notre rug­by comme on sait faire mais ça manque de ri­gueur, de ma­tu­ri­té. »

GUIL­HEM GUI­RA­DO/CA­PI­TAINE DU XV DE FRANCE. « On était si près, on a do­mi­né comme lors des der­niers matchs mais il y a eu un manque de maî­trise sur un match aus­si im­por­tant. Donc c’est dif­fi­cile sur­tout quand on se pré­pare aus­si in­ten­sé­ment. On est dé­çu et frus­tré. On se donne les moyens de mar­quer des es­sais et de ga­gner les matchs… Pour l’ins­tant on fait le dos rond. Il faut une re­mise en ques­tion car j’ai dit aux joueurs que cha­cun avait fait sa pe­tite er­reur sur le match. Par­fois qui pa­raissent un peu ano­dines mais qui ne nous per­mettent pas de conti­nuer sur notre lan­cée, mais aus­si de grosses er­reurs de dis­ci­pline qui les ont re­mis très fa­ci­le­ment dans le match. »

ED­DIE JONES/SÉ­LEC­TION­NEUR DE L’AN­GLE­TERRE. « C’est tou­jours bon de ga­gner quand on joue mal. J’en prends la res­pon­sa­bi­li­té, je n’ai pas as­sez bien pré­pa­ré l’équipe. Je ne sais pas ce que j’ai ra­té dans la pré­pa­ra­tion cette se­maine. Nous avons quatre points, donc nous sommes contents. Notre banc, très fort, a vrai­ment fait la dif­fé­rence. C’est le pre­mier match du Tour­noi, je crois que nous al­lons nous amé­lio­rer. La France est une très bonne équipe, elle au­rait pu battre la Nou­vel­leZé­lande (en no­vembre, dé­faite 19­24, ndlr) et ga­gner ici. Nous n’avons pas eu de bal­lons ra­pides sur les rucks car nous avons été gê­nés par le ga­ba­rit de leurs avants. Donc nous n’avons pas pu at­ta­quer. J’ai tou­jours pen­sé que nous al­lions ga­gner ce match. Même si nous avons joué de fa­çon af­freuse. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.