Mo­na­co frappe un grand coup

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale -

Mo­na­co, qui a do­mi­né Nice (3-0) hier soir au Stade Louis-ii, s’est dé­ta­ché seul en tête de la L1, re­pous­sant son ad­ver­saire et dau­phin à trois points.

Sous les yeux de Di­dier Des­champs, qui au­ra ap­pré­cié les so­lides pres­ta­tions des in­ter­na­tio­naux mo­né­gasques Le­mar et Si­di­bé, ain­si que celles, très réus­sies, de Men­dy (double pas­seur dé­ci­sif ) et de Ba­kayo­ko (im­po­sant dans l’entre­jeu), Mo­na­co a donc ai­sé­ment rem­por­té le der­by.

Dé­faits 4­0 à l’al­lianz Ri­vie­ra le 21 sep­tembre der­nier, les lea­ders du cham­pion­nat (52 points, +45 de dif­fé­rence de buts) ont pris leur re­vanche mais sur­tout frap­pé un grand coup dans la course au titre.

Dans un 3­4­3 pla­cé très haut, Nice dé­voi­lait pour­tant dès le dé­but ses in­ten­tions : pos­ses­sion de balle et pres­sing proche du but ad­verse. Du­rant les pre­mières mi­nutes, les hommes de Leo­nar­do Jar­dim, plu­tôt ha­bi­tués à im­po­ser ça à leurs ad­ver­saires, étaient en dif­fi­cul­té. Ba­kayo­ko et Fa­bin­ho, les pou­mons Rouge et Blanc, ra­taient quelques re­lances. Sou­quet (5e et 8e) avait deux belles op­por­tu­ni­tés cô­té droit.

Puis les dé­bats, d’une belle in­ten­si­té, s’équi­li­braient. Les deux équipes se neu­tra­li­saient. Tout juste Germain man­quait une belle oc­ca­sion. À la suite d’une re­lance ha­sar­deuse de Car­di­nale pour Se­ri, l’ex­ni­çois hé­ri­tait du bal­lon mais sa frappe sans contrôle était trop molle (27e).

Dès la re­prise, Mo­na­co trans­for­mait en­fin ses oc­ca­sions. Dé­jà une frappe de Le­mar était re­pous­sée par Car­di­nale (46e). Puis, Germain, ab­so­lu­ment seul au sein de la dé­fense ni­çoise, re­pre­nait vic­to­rieu­se­ment de la tête un ex­cellent centre de Men­dy (1­0, 47e).

Nice pous­sait. Mais Mo­na­co était su­pé­rieur. Une action Sil­va­le­mar était ponc­tuée par un nou­veau centre ca­viar de Men­dy, qui ser­vait Fal­cao. Aus­si es­seu­lé que Germain sur le but pré­cé­dent, le ca­pi­taine co­lom­bien dou­blait la mise en se je­tant (2­0, 60e).

La ren­contre était pliée. La belle action col­lec­tive ni­çoise ter­mi­née par une vo­lée ra­tée de Bel­han­da (70e) n’était qu’un der­nier sou­bre­saut. Mo­na­co al­lait dé­fi­ni­ti­ve­ment as­som­mer son ad­ver­saire. Fal­cao, au­teur d’un sub­til ap­pel en re­trait fai­sait ex­plo­ser la cor­beille prin­cière (3­0, 81e), où le Prince Al­bert et le pré­sident russe du club, Dmi­try Ry­bo­lov­lev, pou­vaient sou­rire et croire en la pos­si­bi­li­té d’un titre pour l’équipe du Ro­cher.

BUT. Fal­cao, ici aux cô­tés de Glick, au­teur d’un dou­blé

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.