Contrat rem­pli pour les Fran­çais

Vain­queurs du Ja­pon hier après le suc­cès en double

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale - Ré­sul­tats. Ar­gen­tine 1 - Ita­lie 2. Al­le­magne 1 - Bel­gique 2. Aus­tra­lie 3 - Ré­pu­blique Tchèque 0. Ca­na­da 1 - Grande-bre­tagne 2. Ser­bie 3 - Rus­sie 0. Croa­tie 2 - Es­pagne 1.

Vain­queurs du Ja­pon dès hier sans perdre le moindre set, les joueurs de Yan­nick Noah ont rem­pli leur contrat au pre­mier tour de la Coupe Davis à To­kyo et at­tendent dé­sor­mais de connaître leur ad­ver­saire en quarts de fi­nale, soit le Ca­na­da, soit la Grande-bre­tagne.

Après les vic­toires de Richard Gas­quet et de Gilles Si­mon ven­dre­di, le double Pier­reHugues Her­bert et Ni­co­las Ma­hut a ap­por­té le point dé­ci­sif en bat­tant fa­ci­le­ment une paire nip­pone sans ré­fé­rence, Yui­chi Su­gi­ta et Ya­su­ta­ka Uchiya­ma, en trois manches 6­3, 6­4, 6­4 en 1 h 46 min.

Trois à zé­ro donc : on n’en at­ten­dait pas moins des Bleus en l’ab­sence du lea­der ja­po­nais Kei Ni­shi­ko­ri, 5e mon­dial, dont le for­fait pour conve­nance per­son­nelle, an­non­cé il y a quinze jours, avait fait dis­pa­raître l’es­sen­tiel du sus­pense.

Il s’agis­sait pour les Fran­çais d’être sé­rieux et ap­pli­qués et d’évi­ter de sous­es­ti­mer les ad­ver­saires, tous clas­sés au­de­là de la 85e place mon­diale. C’est ce qu’ils ont fait, pen­dant la longue pré­pa­ra­tion en Aus­tra­lie puis au Ja­pon, et du­rant la ren­contre elle­même.

« C’est un in­ves­tis­se­ment. On n’a pas vu nos fa­milles pen­dant qua­rante jours pour cer­tains », a sou­li­gné Ma­hut.

Le ca­pi­taine a ti­ré « des en­sei­gne­ments de chaque match ». « Richard a été so­lide. Il est im­por­tant dans l’équipe. Richard lea­der, c’est as­sez nou­veau. Gilles a fait un match sé­rieux où il y avait des pièges. Le double, n° 1 mon­diaux contre le n° 300, c’était fa­cile sur le pa­pier, mais après il fal­lait jouer le match », a­t­il dit.

Avec qui au mois d’avril ?

Ar­chi fa­vo­ris, les vain­queurs de Wim­ble­don 2016 « n’ar­ri­vaient pas avec beau­coup de confiance », de l’aveu d’her­bert, après leurs échecs au Mas­ters et à l’open d’aus­tra­lie. Avec l’équipe de France, ils res­taient sur une dé­faite dou­lou­reuse en Croa­tie, qui avait pré­ci­pi­té l’éli­mi­na­tion en de­mi­fi­nale l’an pas­sé.

La ner­vo­si­té leur a fait com­mettre quelques fautes, mais dans l’en­semble, leur su­pé­rio­ri­té dans tous les do­maines, ser­vice, vo­lée, re­tour, n’a ja­mais fait de doute. Ma­hut, 35 ans, a été par­ti­cu­liè­re­ment so­lide.

« On a eu des mo­ments com­pli­qués mais on a su les gé­rer. C’est la force de bien se connaître », a dit l’an­ge­vin. La pro­chaine étape au­ra lieu en avril. De­vant le pu­blic fran­çais si l’ad­ver­saire est la Grande­bre­tagne, à l’ex­té­rieur si c’est le Ca­na­da. C’est l’an­gle­terre qui, hier soir me­nait 2­1 après la vic­toire de son double (3­1).

Avec quels joueurs Noah compte­il re­le­ver le dé­fi ? La porte est­elle tou­jours ou­verte pour Gaël Mon­fils, pas sé­lec­tion­né pour le Ja­pon après la po­lé­mique créée par son dé­part in­opi­né de Croa­tie l’an pas­sé ? Jo­wil­fried Tson­ga se ren­dra­t­il dis­po­nible alors que sa femme doit mettre au monde leur pre­mier en­fant à l’époque du match ? La confiance se­rat­elle main­te­nue à la paire Her­bert­ma­hut en double ?

Pour le ca­pi­taine, il était bien trop tôt hier pour don­ner le moindre in­dice. « On vient de ga­gner 3 à 0. C’étaient quinze jours in­tenses parce qu’émo­tion­nel­le­ment la Coupe Davis ça prend beau­coup. On va dé­com­pres­ser un peu », at­il dit.

FA­CILE. Le clan fran­çais peut se fé­li­ci­ter de la vic­toire du double Her­bert - Ma­hut.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.