Le conduc­teur mul­ti­ré­ci­di­viste écope de deux ans ferme

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région actualité - Lio­nel Cio­chet­to

Un jeune Po­not de 27 ans a été condam­né à un to­tal de deux ans de pri­son ferme jeu­di. Il était ju­gé par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel du Puy dans le cadre d’une com­pa­ru­tion im­mé­diate.

« Ma­ni­fes­te­ment, vous ne pou­vez plus vous pas­ser du tri­bu­nal. Ça de­vient une ad­dic­tion sup­plé­men­taire : l’al­cool, les stups et le tri­bu­nal », lâche le pré­sident An­dréF­ré­dé­ric De­lay au dé­but de l’audience.

À 27 ans, Ju­lien Du­rou, 28 ans, est un ha­bi­tué du tri­bu­nal. Dix­sept men­tions fi­gurent à son ca­sier. Son der­nier pas­sage à la barre re­monte au 16 jan­vier der­nier pour une conduite sous stu­pé­fiants et mal­gré une sus­pen­sion de per­mis.

Il y a une se­maine, vers 23 h 30, à La­voûte­sur­loire, les gen­darmes font un contrôle. Le jeune homme, qui cir­cu­lait au vo­lant de son Kan­goo, avec sa com­pagne, les aper­çoit.

Sa­chant qu’il avait bu juste avant chez des amis, et fu­mé du can­na­bis la veille, il prend la fuite. Les gen­darmes le rat­trapent deux cents mètres plus loin et constatent une sé­rie d’in­frac­tions. Huit en tout. Al­cool, stu­pé­fiants, ni per­mis ni as­su­rance, ni carte grise ni contrôle tech­nique du vé­hi­cule… et on ajoute à tout ce­la le « re­fus d’ob­tem­pé­rer ».

« Je fais des conne­ries, je les as­sume », avoue le jeune homme à la barre, avant de s’aga­cer face aux re­marques du tri­bu­nal. « Vous met­tez la vie des autres en dan­ger », mar­tèle An­dré­fré­dé­ric De­lay.

« C’est pas la peine, je suis un dé­chet »

Son avo­cate tente en vain de faire ré­agir le pré­ve­nu. « C’est pas la peine que je parle, je suis un dé­chet de la so­cié­té ». Fin des dé­bats.

« Le temps des peines de sur­sis est ré­vo­lu », pour le sub­sti­tut du pro­cu­reur. Laurent Béard re­quiert une peine de 14 mois de pri­son et la ré­vo­ca­tion de deux pré­cé­dents sur­sis.

Sui­vant les ré­qui­si­tions, il est condam­né par le tri­bu­nal à 14 mois de pri­son avec la ré­vo­ca­tion des deux sur­sis de 6 et 4 mois, soit un to­tal de 24 mois de pri­son ferme. Son vé­hi­cule a été confis­qué. « Vous vou­lez pas ra­jou­ter un an en­core », s’agace avec in­so­lence le pré­ve­nu qui est par­ti dor­mir à la mai­son d’ar­rêt.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.