Les grands re­por­ters claquent la porte

En désac­cord avec la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région actualité - Laurent Bernard

L’ac­qui­si­tion de la mai­son na­tale d’al­bert Londres et le dé­but des tra­vaux, en jan­vier, n’ont pas réus­si à mettre du ci­ment entre eux.

Trois jour­na­listes de no­to­rié­té na­tio­nale viennent de cla­quer la porte de l’as­so­cia­tion Re­gar­der et Agir. Vé­ro­nique Au­ger, Phi­lippe Al­fon­si et Jean­paul Ma­ri avaient re­joint ces der­nières an­nées une as­so­cia­tion dont l’ob­jec­tif est de faire re­vivre la mai­son na­tale du plus cé­lèbre des jour­na­listes fran­çais, rue Besse, dans le vieux Vichy.

« Ba­taille per­ma­nente »

Dans le cour­rier que les trois jour­na­listes ont adres­sé à l’en­semble des membres de l’as­so­cia­tion, ils évoquent des « len­teurs et des conflits in­ternes […] ayant ren­du toute ac­tion pé­nible et in­ef­fi­cace ».

Jointe au té­lé­phone, Vé­ro­nique Au­ger se fait plus ex­pli­cite, évo­quant des dif­fi­cul­tés re­la­tion­nelles avec la pré­si­dente, Ma­rie de Co­lom­bel. « On ne peut pas lan­cer une ac­tion sans avoir de bâ­tons dans les roues. C’est une ba­taille per­ma­nente », souffle la pré­sen­ta­trice d’ave­nue de l’europe, le mag, sur France 3.

Ma­rie de Co­lom­bel pré­fère ne pas ré­pondre. « Ce dé­part, est, bien sûr, re­gret­table. Mais il ne re­met pas en cause le pro­jet », as­sure­t­elle. Elle ad­met tout de même que la nou­velle n’est pas de na­ture à ac­cé­lé­rer le pro­jet de ré­ha­bi­li­ta­tion. Si la ré­fec­tion du toit est en cours, grâce à une sous­crip­tion et à l’ap­pui des col­lec­ti­vi­tés, le reste des tra­vaux est loin d’être fi­nan­cé. Il manque 60.000 € pour en­ta­mer les tra­vaux sur les fa­çades.

Pré­sen­té en juin 2015, le pro­jet pré­voit la créa­tion d’une mai­son d’écri­vain, d’un centre d’études et de re­cherches et d’un ins­ti­tut du grand reportage. Avec le dé­part des jour­na­listes, qui avaient pour tâche de « mo­bi­li­ser la pro­fes­sion » la mai­son Al­bert Londres va­t­elle re­vivre ? Vé­ro­nique Au­ger craint que d’autres pro­jets sem­blables en France dament le pion à Vichy.

De son cô­té, Ma­rie de Co­lom­bel es­saie de « re­mo­bi­li­ser lo­ca­le­ment ». Cette se­maine, elle a pré­sen­té le pro­jet aux com­mer­çants lo­caux.

VICHY. Les tra­vaux ont en­fin dé­bu­té, mais le plus dur est-il fait pour l’amé­na­ge­ment de la mai­son na­tale d’al­bert Londres ? PHOTO DOMINIQUE PARAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.