Le gé­nie de Léo­nard de Vin­ci re­con­nu

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Agglomération volcans - Bio. Léo­nard de Vin­ci est né à Vin­ci le 15 avril 1452 et mort à Am­boise le 2 mai 1519. Peintre flo­ren­tin et homme d'es­prit uni­ver­sel, à la fois ar­tiste, or­ga­ni­sa­teur de spec­tacles et de fêtes, scien­ti­fique, in­gé­nieur, in­ven­teur, ana­to­miste, peintre, sculp

« Nul n’est pro­phète en son pays: cette maxime s’ap­plique par­fai­te­ment à Léo­nard de Vin­ci, qui fut très peu glo­ri­fié en Ita­lie, pas du tout à la hau­teur de son gé­nie » constate Mo­nique Passemard, qui ani­mait ré­cem­ment une confé­rence or­ga­ni­sée par l’ac­cueil de Cha­ma­lières sur cette fi­gure mar­quante de son époque.

Pour ex­pli­quer ce manque de re­con­nais­sance, la conférencière évoque trois rai­sons: « son gé­nie était si grand et si uni­ver­sel qu’il était sans ar­rêt at­ti­ré par de nou­velles créa­tions et qu’il avait ten­dance à aban­don­ner ce qui était so­lu­tion­né; ses man­da­taires étaient alors fu­rieux. Autre rai­son, c’est que son gé­nie était si uni­ver­sel que lors­qu’il pré­sen­tait ses com­pé­tences à un éven­tuel pro­tec­teur, sa lettre par­tait à la pou­belle car on le pre­nait pour un fou mé­ga­lo­ma­niaque. En­fin, sa ré­pu­ta­tion était très sul­fu­reuse sur le plan des moeurs à tel point que Ro­land le Ma­gni­fique ne lui com­man­dait rien, le Pape ne vou­lait pas être re­pré­sen­té par lui. Léo­nard de Vin­ci avait des nuits dé­bri­dées, ter­ribles. Ce gé­nie n’a pas trou­vé de pro­tec­ teur dans son pays ».

En 1515, Fran­çois 1er se­ra son plus grand pro­tec­teur, le plus vrai, le plus proche de ses voeux. A 31 ans, Léo­nard de Vin­ci part à Mi­lan, où il cher­che­ra à avoir la pro­tec­tion de Lu­do­vic Sfor­za, mais celle­ci ne se­ra que par­tielle.

Ce der­nier était pas­sion­né par la mu­sique, les beaux es­prits et les mises en scène spec­ta­cu­laires.

Il of­fri­ra donc cer­taines fa­veurs à Léo­nard de Vin­ci, dont il par­ta­gea la pas­sion pour les sciences. Grâce à lui, Léo­nard pei­gnit « La Cène » pour les do­mi­ni­cains de San­ta Ma­ria delle Gra­zie et réa­li­sa la dé­co­ra­tion de quelques pièces du châ­teau.

Pas de pro­tec­teur dans son pays

CONFERENCE. Clau­die Bal­ly-rives, pré­si­dente D'AVF, ac­cueillait Mo­nique Passemard, ve­nue évo­quer Léo­nard de Vin­ci, gé­nie in­com­pris de son époque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.