Le sep­tième Fes­ti­val hu­mour est lan­cé

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Agglomération volcans -

Les fes­ti­va­liers se sont pres­sés très nom­breux pour le spec­tacle d'ou­ver­ture du fes­ti­val hu­mour, jeu­di 9 fé­vrier, salle An­dré Ray­noird, cu­rieux de cette pres­ta­tion aty­pique, al­liant le chant ly­rique et le théâtre sur fond de rire et d'in­at­ten­dus.

L’ob­jec­tif du spec­tacle mis en scène par Cé­dric Jon­chière, était de faire dé­cou­vrir de fa­çon non or­tho­doxe au grand pu­blic de grands airs d'opé­ra, de faire se ren­con­trer deux pu­blics, ce­lui du ly­rique et ce­lui du théâtre. Il ex­plique que « le spec­tacle Bianca Tre­mol­lo est par­ti d'une idée ami­cale, de ré­pé­ti­tions sans pres­sion; on n'était pas dans une lo­gique sou­cieuse de la pro­duc­tion ».

Le pu­blic ro­ma­gna­tois n'a pas été dé­çu par une Bianca Tre­mol­lo en grande forme, can­ta­trice à la voix sé­dui­sante et puis­sante dans son long four­reau rouge braise, dia­mants aux oreilles. La sé­duc­trice, elle a du mal à par­ta­ger la scène avec un fan très zé­lé, un té­nor qui se cherche, un peu col­lant se­lon son goût!

Ces trois phé­no­mènes à la fois chan­teurs, mu­si­ciens, co­mé­diens, en­chaînent avec une dex­té­ri­té vo­cale les airs de Puc­ci­ni, Ra­meau, Vi­val­di, les grands airs du ré­per­toire ita­lien mais aus­si Car­men, avec des duos d'amour ­ même un peu al­coo­li­sés pour notre Cas­ta­fiore!sans ou­blier une dé­li­rante « Sou­ris verte » fa­çon ly­rique des plus dé­so­pi­lantes.

Cinq rap­pels ont té­moi­gné de l'en­thou­siasme du pu­blic, conquis par la per­for­mance scé­nique et un «good night, good night, sleep well and when you dream, dream of me, to­night». Mais pas avant d'avoir par­ta­gé avec les spec­ta­teurs le verre de l'ami­tié à la bu­vette te­nue par le Co­mi­té So­cial du Per­son­nel.

CHANT LY­RIQUE ET THÉÂTTRE. Bianca Tre­mol­lo charme le pu­blic avec hu­mour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.