« Tom­ber dans le pan­neau »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Ga­vin’s Cle­mente Ruiz ■ è Ga­vin’s Cle­mente Ruiz. Il est l’au­teur de J’y suis, j’y reste, une pe­tite an­tho­lo­gie des ex­pres­sions de notre his­toire (Al­bin Mi­chel), Les coups de foudre qui ont fait l’his­toire (La li­brai­rie Vui­bert) et Le Fin Mot des ex­pres­sio

Non, cher lec­teur, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Nous voi­ci à l’ap­proche de la Saint­va­len­tin, et peu­têtre al­lez­vous ache­ter quelque fleur, quelque bi­jou ou un livre voire un DVD à votre bie­nai­mé(e). Ah ! vous aviez ou­blié ? Eh bien voi­là, je vous l’ai rap­pe­lé. À votre ser­vice, mes­sieurs, dames ! Bref, nous al­lons fê­ter l’amour. Ou pas. Tel est votre choix. On a juste un peu l’im­pres­sion de se faire avoir, non ? A­t­on vrai­ment be­soin d’une fête pour ho­no­rer notre amour ? J’en doute.

Tendre un piège

D’où l’ex­pres­sion du jour ! « Tom­ber dans le pan­neau », qui si­gni­fie se faire avoir, dans toute sa lar­geur. Mais pour­quoi donc le « pan­neau » ? Il m’a fal­lu al­ler cher­cher du cô­té du Moyen âge pour re­trou­ver le sens pre­mier de ce mot. Il n’est pas ici ques­tion d’un pan­neau publicitaire comme on peut en voir à tous les coins de rues, ou en­core moins un pan­neau élec­to­ral – ce­la va de­ve­nir très vite à la mode, ou un pan­neau de si­gna­li­sa­tion. Que nen­ni ! Il s’agit tout sim­ple­ment du terme au­tre­fois uti­li­sé à la chasse pour tendre un piège au gi­bier.

Ce pan­neau était un mor­ceau de tis­su ou un fi­let, sus­pen­du à la ver­ti­cale, dans le­quel les ani­maux chas­sés ve­naient bu­ter. Ar­rê­tés dans leur élan, ils de­ve­naient des proies fa­ciles à cap­tu­rer ou à tuer ! Au­jourd’hui, nous re­te­nons que ce pan­neau est un piège dans le­quel il faut évi­ter de tom­ber. Il était même de cou­tume de dire « tendre un pan­neau » à quel­qu’un et non piège. Es­sayons donc d’évi­ter les pan­neaux du quo­ti­dien. Et bonne fête aux amou­reux quand même…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.